Voir tous
  • DAME NATURE

    Par
    Dame Nature n’est plus du tout ce qu’elle était dans les temps passés même si elle continue d’inspirer une certaine poésie. On sait que la nature n’est qu’une représentation culturelle, un produit du savoir et de l’imagination des êtres humains. Et pour éviter toute tentation de métaphysique, on préfère, dans l’esprit des écologistes, lui substituer le principe de « la dynamique du vivant ».
  • Les leurres de l’égalitarisme culturel

    Par
    La standardisation de la culture s’effectue depuis longtemps mais elle prend une tournure plus radicale avec l’application systématique d’un principe d’égalité. C’est l’équivalence de « niveau » qui devient la mesure à partir de laquelle se développe la mise en perspective de la « culture pour tous ».
  • La chasse aux incivilités

    Par
    Derrière les caméras de surveillance installées à l’entrée des villages, l’appel à la « vigilance citoyenne » est-elle une invitation à la délation ? La surveillance quand elle devient trop ostentatoire engendre un état de morbidité sociale et sur un territoire qui ne cesse de se dépeupler, l’atmosphère de la vie communautaire peut alors sombrer dans un désarroi implicite.
  • Bobo des champs, bobo des villes

    Par
    Le retour à la campagne fait-il encore rêver ? La différence des rythmes de vie n’est-elle qu’une illusion ? Suite à la pandémie, le choc qu’aurait pu produire l’arrivée de nouveaux « néo-ruraux » n’a pas eu lieu parce que les modes de vie à la campagne semblent « déjà » identiques à ceux des villes. Reste le mythe de la nature… et des petits oiseaux. Mais la nature a elle-même été urbanisée.
  • Décadence de la réflexivité

    Par
Voir tous
  • Édition Les invités de Mediapart

    L'effet bobo

    Par
    «Le bobo aime la communauté villageoise. (...) On pourrait croire à une régression, nostalgique du temps où chaque coin de Paris apparaissait comme un village, il s’agit plutôt d’une enclave à partir de laquelle la contamination de la “ boboïsation ” est en mesure de se poursuivre.» Par Henri-Pierre Jeudy, sociologue, philosophe, éditeur.