Blog suivi par 20 abonnés

Le blog de Jaco 48

Retraité journaliste - Toujours blogueur et encore debout
Nasbinals - France
  • DEPUIS 2010 RIEN N'ASSANGE

    Par | 1 recommandé
    De Pékin à Londres en passant par Moscou et Washington, un vent d'autorité et d'injustice souffle sur notre monde. C'est bien de se préoccuper du climat, c'est même urgent et nécessaire. Mais ne faudrait-il pas aussi se mobiliser pour que cette planète reste supportable pour tous ceux qui cherchent un petit coin de vérité et de lumière ?
  • EN PASSE... DE PETER LES PLOMBS

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    Aujourd'hui je vais faire court. Et cela va en surprendre plus d'un ! Les déclarations d'amour doivent être brèves. La mienne s'adresse au président du conseil scientifique. Valet servile - quoi que versatile - de la Ve République, version "en Marche". Ce Delfraissy, il me plaît, vous-pouvez même pas vous figurer.
  • PLUS BELLE LA VIE SOUS LE SOLEIL

    Par | 2 recommandés
    Vous avez vu ? Ça y est ! Saloper la terre ne leur suffit plus. Ils ont commencé à liquider le cosmos. Vous me direz que je ne suis pas bien en avance et que cela fait des lustres que les Soviétiques, les Ricains, les Chintoks et même nous, les Franchouillards, avons entamé la destruction de la galaxie.
  • LA RUE FAIT RECULER SAINT-EMMANUEL

    Par | 5 recommandés
    Tandis que l'échéance suprême approche, il renonce à sa réforme emblématique, son fantasme absolu : obliger les français à travailler plus longtemps en comptant leur bon point. C'était pourtant une bonne idée d'exiger qu'ils se tuent à la tâche de manière à ne pas avoir à payer leur pension. Mais sitôt élu il nous la recollera et on le sentira passer
  • BRUNO, ROGER ET SURTOUT, PETIT !

    Par | 3 recommandés
    En revisitant le débat à 11 d'avant les présidentielles de 2017 et la célèbre charge héroïque de Philippe Poutou contre Fillon et Le Pen, j'ai retrouvé en annexe un papier ô combien édifiant, voire ébouriffant, d'un petit intriguant sortie de la bobosphère de gauche, venu s'échouer sur les rivages obscurs de la Macronie
  • L'EAU TRANSFORMÉE EN OR, HYPOTHÈSE D'UN SCANDALE D'ÉTAT

    Par | 3 recommandés
    Il n'est pas forcément besoin d'être un fondamentaliste communiste pour considérer que l'eau est un bien commun qui doit rester la propriété de la communauté, donc de l'État. Sans compter que faire du pognon avec une ressource naturelle dont tout le monde dépend, est profondément amoral. Et dans ce registre, Véolia bat tous les records
  • LE GRAND REMPLACEMENT... POUR LES SALES BOULOTS

    Par | 2 recommandés
    Je lisais ce matin un excellent papier du Figaro (si si !) consacré à la "maltraitance d’État" dont se rend coupable la France à l'égard des migrants (re-si si) . Alors pas de confusion, il ne s'agit pas d'un édito d'Ivan Rioufol ou de Jean-Michel Thénard et le vieux canard réactionnaire de droite - et de Dassaut - ne se reconvertit pas à l'humanisme.
  • McDo A CONQUIS L'AUBRAC

    Par | 3 commentaires | 7 recommandés
    Alors que la Lozère s'en est jusque-là bien tirée avec un seul ambassadeur américain de la malbouffe à Mende, l'Aveyron vient de céder, enfin, de collaborer avec l'ennemi de la saucisse-aligot pour la septième fois. Nous sommes loin du combat de Bové à Millau. Cette fois symboliquement c'est pire ! A Espalion au pied de l'Aubrac. Et son maire en est fier !
  • ET S'IL VENAIT ANNONCER QU'IL NE SE REPRÉSENTE PAS !

    Par | 6 recommandés
    L'omni-communicant qui nous sert de chef d'État reprend la main, le micro et la caméra, pour un nouveau numéro d'enfumage dont il est devenu le champion de la Ve. Retour de la COVID, brave gens vaccinez -vous ! Baisse du chômage, à coup de milliards aux entreprises. Hausse du niveau de vie ... pour les riches. A moins qu'il se fatigue de ses mensonges et s'en aille !
  • MAIS QU'EST-CE QUI L'A PIQUÉ ?

    Par | 2 commentaires | 9 recommandés
    Bien plus que le retour du virus et ses victimes au bout de l'âge, ne faut-il pas s'inquiéter de la passivité d'une partie considérable de nos compatriotes qui renoncent de manière spectaculaire - depuis quatre ans et demi notamment - à toute contestation du pouvoir ? La reconduction de l'urgence sanitaire au delà des élections de mai, n'en est pas moins révoltante