Blog suivi par 11 abonnés

Le blog de Jean-Pierre Bernajuzan

À propos du blog
Dès l’âge de 6/7 ans, j’ai pris conscience que la société fonctionnait sur l’illusion : je ne pouvais m’y laisser aller parce qu’alors j’aurais menti, puisque j’en avais conscience. Je ne pouvais accepter1 cette socialisation illusoire, qui de ma part aurait été mensongère, puisque j’en étais conscient. Je ne pouvais pas accepter « d’être » un mensonge : – Ce qui n’est pas vrai… n’existe pas, n’est-ce pas ? – Si « je » ne suis pas vrai… je ne suis pas ? – Comment pouvais-je ne pas être… sans être mort ? – Et de mon propre chef ! Dès lors j’ai donc recherché « la vérité », contre l’illusion, pour ne pas me « néantiser » moi-même…
  • L'Occident n'est pas un modèle, il est un pionnier

    Par | 1 recommandé
    La modernité est manifestement occidentale. Tout ce qui s’invente est occidental en ce sens qu’il est issu du processus de l’évolution occidentale. Pourtant, comme les autres, l’Occident a une origine archaïque. Dans le processus contemporain, même sous le moteur occidental, comment, à partir de leurs propres archaïsmes, les évolutions des diverses civilisations s’interpénètrent-elles ?
  • Qu’est-ce qu’être de gauche ? Qu’est-ce que la gauche ? Quelle est sa vocation ?

    Par | 154 commentaires | 5 recommandés
    D’habitude on oppose la gauche et la droite car elles sont rivales. Leurs thèmes idéologiques varient dans le temps et peuvent changer de camp… Non, ce qui les différencie, c’est la fonction particulière que chacune remplit, et qui sont complémentaires. En démocratie, la droite et la gauche sont des partenaires et non des adversaires, chacune dans sa fonction propre.
  • Apprendre à vivre en paix dans des sociétés individualistes et hétérogènes

    Par
    La globalisation économique a bouleversé les sociétés sans que l’on s’intéresse aux mutations de la socialisation. Or les sociétés homogènes et grégaires d’hier ont laissé place à une société hétérogène et individualiste, créant un sentiment d’insécurité par la perte de repères sociaux homogènes.
  • La condition salariale demeure l’impensé de notre modernité

    Par | 15 commentaires | 4 recommandés
    La grille d'analyse qui commande la compréhension de la réalité du monde privilégie les idéologies et philosophies, la politique et l'économie. La société reste secondaire comme si elle n'avait aucune dynamique propre et qu'elle était subordonnée à l'action politique, c'est à dire étatique. Or les sociétés ont existé bien avant les États, ce sont elles qui commandent l'évolution du monde...
  • La beauté, l’émotion, et le sentiment de la relation

    Par
    Je devais avoir une vingtaine d’années, j’ai eu le sentiment que la beauté n’avait pas de valeur ni de réalité objective. La réalité de la beauté est subjective. La beauté est donc telle qu’on la voit telle. Ça a l’air d’une tautologie, c’est pourtant ainsi que cela se passe, à la fois intimement et socialement.