Voir tous
  • La Société Générale a conclu une transaction pénale… avant son vote

    Par
    On savait que la Société Générale était la première à avoir bénéficié de la transaction pénale dont on accuse pourtant le trio kazakh d’être à l’origine, on apprend désormais que cette même Société Générale avait négocié cette transaction avec le parquet d’Anvers… avant même que la loi ne soit votée. Accablant pour la banque française.
  • Transaction pénale : la "cash machine" que la Belgique ne veut pas assumer

    Par
    Ces derniers jours, la commission d’enquête Kazakhgate a de nouveau saisi l’occasion de mal porter son nom, en s’intéressant de près, non pas à l’implication de plus en plus improbable du trio kazakh dans la modification de la loi, mais à celle de la Société Générale.
  • Kazakhgate : Patokh Chodiev, seul contre tous ?

    Par
    Le « Kazakhgate », en Belgique, n'en finit pas de produire ses auditions et sa littérature. Mercredi 7 juin, la commission d'enquête parlementaire créée pour l'occasion se réunissait pour auditionner deux témoins-clés de l'affaire : Jo Baret et Paule Somers, respectivement chef de cabinet et cheffe de cabinet adjointe de l'ex-ministre de la Justice Stefaan De Clerck.
  • Commissions Publifin et Kazakhgate, symboles de la faillite politique belge

    Par
    Ah, la Belgique ! Son climat chagrin, sa capitale européenne, ses moules-frites, sa bière... et ses commissions parlementaires. A l'instar des spécialités culinaires locales, les commissions d'enquête lancées par les élus belges ont une fâcheuse tendance à rester sur l'estomac.
  • Kazakhgate : Patokh Chodiev se retourne contre Van der Maelen

    Par
    Presque un mois, jour pour jour, après que Patokh Chodiev, par la voix de son avocat, a lancé une action en justice contre l'Etat belge, le businessman d'origine kazakhe attaque à nouveau. Dans son viseur, cette fois, le propre président de la commission d'enquête consacrée au « Kazakhgate », Dirk Van der Maelen.