Blog suivi par 184 abonnés

Le blog de lancetre

  • Lorsque Gérald Darmanin se faisait remettre en place par Christiane Taubira...

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Le nouveau ministre de l'Intérieur, autorité suprême de tous les policiers et gendarmes de France, n'est pas seulement un ancien de la Manif pour Tous, qui avait déclaré qu'il refuserait de marier des couples homosexuels, et une personne accusée de viol. C'est aussi celui qui avait présenté Chistiane Taubira comme "un tract ambulant pour le Front National"...
  • Peut-on voter des lois lorsqu'on est mis en examen pour trafic de drogue ?

    Par | 3 commentaires | 5 recommandés
    Evidemment, une mise en examen ne signifie pas qu'on est coupable. Tout de même, un député mis en examen pour trafic de drogue, et placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de cette affaire, ce serait un peu gênant...LREM a pris conscience du problème...
  • Le romancier Jean-Jacques Reboux rend un bel hommage à Maurice Rajsfus

    Par | 10 commentaires | 18 recommandés
    Maurice Rajsfus, rescapé de la rafle du Vel D'hiv', infatigable militant anticolonialiste, antiraciste, inlassable enquêteur sur les violences policières dans la France du XX ème siècle, est décédé le 13 juin dernier, à l'age de 92 ans. Le romancier Jean-Jacques Reboux, qui l'a connu, lui rend hommage et nous fait partager quelques souvenirs.
  • Quelques mises au point sur Didier Raoult

    Par | 20 commentaires | 4 recommandés
    Il est urgent d’armer notre camp social contre les mensonges, exagérations et faux espoirs amenés par des leaders charismatiques au comportement de gourou, aux mensonges récurrents et aux positionnements politiques et éthiques inacceptables. Nous espérons que ce papier saura contribuer à amorcer une fin de partie pour la chloroquine et son promoteur peu fréquentable.
  • Confinement: Les professeurs ont travaillé à distance avec leur matériel personnel !

    Par | 3 recommandés
    Je relaie ici un billet de blog publié, anonymement bien évidemment, par un personnel de direction de l'Education Nationale.Il rappelle que l'Education Nationale ne fournit aucun matériel, ne paie rien, ne rembourse rien, pour le travail à distance. Et que, malgré cela, de très nombreux professeurs ont assuré des cours à distance, à leurs frais, alors même qu'aucun texte ne les y contraignait.
  • France 2 contre les profs: du journalisme ou de la propagande ?

    Par | 17 commentaires | 21 recommandés
    On s'était habitués aux débats , sur certaines chaînes privées, entre des gens qui ne connaissent rien aux sujets qu'ils traitent, mais dont les objectifs sont de beugler plus fort que leur voisin, et d'être plus à droite que lui, sans le moindre égard pour la pertinence de leurs éructations.On ne s'attendait pas à ce que France 2 se place sur ce terrain...
  • Violences contre la police: le Gorafi annonce une grande avancée législative...

    Par | 2 recommandés
    Toujours à la pointe de l'actualité, le Gorafi salue une grande avancée législative dans la lutte contre la démoralisation des policiers...
  • Clément Viktorovitch analyse le discours méprisant de Didier Raoult.

    Par | 10 commentaires | 4 recommandés
    Soutenu par toute l'extrême droite, par Trump, par Bolsonaro, par Bardella, par Tapie, par tous les anti-vaccins et les complotistes, le notable Raoult, décoré, qui fréquente toute la droite marseillaise, se prétend porte-voix du peuple, et écrase de son mépris, non seulement ses confrères, mais quiconque ose le contredire. Analyse de Clément Viktorovitch.
  • L'Amorose: un superbe texte d'Amadeus "la dentelle" sur la violence faite aux femmes

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Amadeus "la dentelle" vient de publier sur youtube, sur un nouveau compte créé pour l'occasion, et avec la collaboration de nombreuses artistes féminines, un superbe clip contre les violences faites aux femmes.
  • Les thuriféraires de Mélenchon, derniers pratiquants du mensonge déconcertant...

    Par | 10 commentaires | 1 recommandé
    Dix ans au pays du mensonge déconcertant est le titre d'un livre publié en 1938 par Ante Ciliga, un ancien dirigeant du Komintern, emprisonné sous Staline. Comment ne pas repenser à cette belle expression lorsqu'on découvre certains commentaires de suppôts de la France Insoumise ?