Laurent Ripart

Enseignant-Chercheur en histoire du Moyen Age, militant NPA

Chambéry - France

Son blog
38 abonnés Le blog de Laurent Ripart
Voir tous
  • Vichy et les juifs

    Par
    Environ 25 % des juifs français, soit 80 000 personnes, ont été assassinés sous Vichy : c'est un chiffre terrible mais limité, car le bilan fut pire dans d'autres pays. Ce chiffre est mis en avant par l’extrême droite, qui tente de réhabiliter Pétain en expliquant qu'il aurait réussi à sauver une partie de la communauté juive française. Il s’agit là d’une fake news historique qu’il faut combattre.
  • Abattons les statues de l'ordre raciste !

    Par
    « La République n’effacera aucune trace ni aucun nom de son histoire ». Cette phrase prononcée par Macron, lors de son allocution du 14 juin, est une véritable imposture qui s’attache à entretenir la confusion entre l’histoire et la mémoire.
  • Chambéry 100 % à gauche, retour sur une expérience municipale

    Par
    En 2008, la liste « Chambéry 100 % à gauche », soutenue par Olivier Besancenot et la LCR, a obtenu un peu plus de 5 %, ce qui lui a permis d’avoir en ma personne un élu au conseil municipal de Chambéry. Cette expérience nous a permis pendant de développer pendant six années une opposition de gauche à une mairie dirigée par le PS, dans une majorité comprenant aussi EELV et le PCF.
  • Qu’était le bloc soviétique ?

    Par
    Il y a maintenant 30 ans s'effondrait ce que l'on a pu appeler "le bloc soviétique", un concept en partie discutable, mais néanmoins commode pour réfléchir sur la nature des régimes qui se sont mis en place en Europe centrale et orientale au lendemain de la seconde guerre mondiale.
  • Le dernier Marx, communisme en devenir

    Par
    Ce petit ouvrage offre une réédition des deux textes majeurs que Marx a consacrés à la toute fin de sa vie à la question de la commune rurale russe, accompagnés de l’article pionnier que Maximilien Rubel, l'éditeur français de Marx, avait publié en 1957 sur « Marx et l’avenir social de la Russie », et de deux études inédites de Michael Löwy et Pier Paolo Poggio.