A. Leucha

Professeur d'histoire-géographie

Sa biographie
Agrégé de géographie. Enseignant. Ce blog propose une lecture de la société basée sur mon expérience de terrain et une grille de lecture d'historien-géographe. Des disciplines dont je me sers pour éclairer l'actualité (analyse des rapports sociaux dans l'espace, insertion des événements dans la profondeur historique, analyse des stratégies mises en place par les acteurs sociaux et politiques) sans prétendre ici à la neutralité scientifique: ce blog est engagé pour une application effective des valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité.
Son blog
79 abonnés Le blog d'Antoine Leucha
Voir tous
  • Contre la tribune du JDD : le bilan accablant du ministre Blanquer

    Par
    Hier, le JDD a publié une tribune pour glorifier le bilan de J.-M. Blanquer et appeler à voter E. Macron. Pourtant, au même moment, le groupe d’enseignants « les stylos rouges » présentait un sondage où 99.62 % des sondés indiquaient ne pas apprécier le travail accompli par leur ministre. Blanquer, faux choyeur de l'Éducation Nationale ?
  • Clip de campagne de Zemmour : une vision de l’Histoire prônant la cancel culture

    Par
    Malgré sa dénonciation des élites et sa prétention à représenter le peuple qui souffre, la vision de l’histoire professée par Zemmour reflète la nature profonde de son projet politique. Il s’adonne à une forme de cancel culture ancienne et bourgeoise qui n’a pas attendu les woke pour gommer des pans entiers de l’Histoire.
  • Nouvelles technologies de l’information : comment la bêtise est devenue ingouvernable

    Par
    La bêtise est devenue ingouvernable. Elle était le levier sur lequel s’appuyaient les gouvernants et les politiciens. Elle est maintenant le moteur des révoltes. Deux voies s’offrent alors aux gouvernements : éduquer pour lutter contre la bêtise ou glisser vers l’autoritarisme.
  • La gauche doit cesser d'avoir honte d'être de gauche

    Par
    Là où N. Sarkozy inventait il y a quelques années la droite décomplexée, est progressivement apparue la gauche complexée. Les échecs de la stratégie médiatique policée de la gauche, comparés aux succès de la stratégie du choc de l’extrême-droite, devraient inciter les représentants politiques de la gauche à changer de cap : il faut cesser de faire des concessions dans la bataille des idées.
  • Elections régionales et départementales : les troubles de l’abstention

    Par
    L’abstention est le phénomène central de ces élections et elle est déplorable car elle révèle une grave crise démocratique. Mais cette faillite n’est pas le fait des abstentionnistes, elle est un échec collectif de notre classe politique et des institutions. Plutôt que de jeter l'opprobre sur les abstentionnistes, une réflexion approfondie sur les raisons qui sous-tendent ce choix s'impose.