Blog suivi par 231 abonnés

L'Europe sociale des droits de l'Homme

Ligue des droits de L'Homme et Amnesty international Bruxelles, MRAP Dunkerque, SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
À propos du blog
Il n'existe pas de droits civils et politiques efficaces tant que les Etats n'exécutent pas leurs obligations positives à garantir l'effectivité des droits économiques, sociaux et culturels.
  • La généalogie du libéralisme autoritaire

    Par | 4 recommandés
    Face à la crise de la gouvernabilité qui touche les années 1970, quelles stratégies de management pour contrôler le citoyen sans en avoir l'air ? On explore ces méthodes encore d’actualité avec Grégoire Chamayou, chercheur au CNRS, auteur de "La société ingouvernable" (La fabrique, 2018).
  • Gilets jaunes : conséquence de l'abandon politique de l'aménagement du territoire

    Par | 6 recommandés
    Au prétexte de la dette - tout en favorisant l'optimisation des profits privés par des PPP - l'Etat a abandonné la politique d'aménagement du territoire et favorisé l'abandon des populations pauvres - parce que mal payées - reléguées en périphéries et aujourd'hui confrontées à une hausse insupportable du carburant. Une politique de bobos irresponsables.
  • L'escroquerie de la voiture électrique et des bio carburants

    Par | 36 commentaires | 20 recommandés
    La voiture électrique pollue. Elle nécessite de l'électricité majoritairement produite par le nucléaire et le charbon (en Allemagne). De plus, elle s'embrase immédiatement en cas de choc violent et brûle ses occupants (effet Phénix). Ces éléments manquent singulièrement dans le débat, comme le fait que les bio-carburants polluent plus que les carburants fossiles.
  • Torpillage du syndicalisme français par la révélation de privilèges

    Par | 2 recommandés
    Au-delà de la grande bêtise et la faiblesse intellectuelle inexcusables de quelques dirigeants, à qui profite la révélation du "crime" ? Cette information ne peut que contribuer à diviser et fragiliser les défenseurs des droits sociaux face aux promoteurs de la dérégulation qui sont au pouvoir et qui aggravent les inégalités.
  • L'oubli du Prix Nobel français de littérature contre la guerre en 1915

    Par | 7 recommandés
    Les organisateurs des commémorations de la Paix, propices à l'évocation de Pétain ou Maurras, oublient étonnamment de rappeler le souvenir des gens raisonnables qui ont eu le courage de dénoncer l'hystérie collective de l'époque, comme Romain Rolland. Cet oubli de l'élève de Ricoeur révèle la superficialité de ses "itinérances" réduites à des errances brouillonnes.
  • Les taxes sur les carburants financent le capital

    Par | 5 recommandés
    Hervé Martin démontre dans le Canard enchaîné du mercredi 7 novembre - " Le hold-up de l'Etat sur la fiscalité verte " (p.4) - la mystification du discours de l'exécutif sur la hausse des carburants dont la taxation sert surtout à financer le CICE et non pas la "transition écologique" dont les budgets... baissent.
  • Etonnant, l'essence baisse partout, sauf en France...

    Par | 9 recommandés
    Belgique, Luxembourg, Canada, la presse francophone annonce des baisses du prix des carburants quand la presse française se contente de répéter ce que prétend le gouvernement, c'est-à-dire que la hausse est majoritairement due à une hausse du pétrole. Il y a comme un problème dans les médias français. Non ?
  • Le respect de la dignité est la limite infranchissable à l'exercice des libertés

    Par | 2 recommandés
    Plus de droits pour moins de libertés ? L'absence d'interdits va-t-elle réellement dans le sens de la liberté? On en parle avec Muriel Fabre Magnan, professeure de droit à l’université Paris 1. Cf. « Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit. » (Lacordaire)
  • Un brique de plus dans le mur des cons

    Par | 3 recommandés
    Le Conseil d’État a rejeté, le 25 octobre, les recours de Françoise Martres, ancienne présidente du Syndicat de la magistrature (SM), et de cette organisation contre plusieurs refus de promotion qui lui ont été opposés en 2016 et 2017. Par Marie-Christine de Montecler le 5 novembre 2018
  • 14/18 : La grande faillite du personnel politique

    Par
    Dominique Reynié accuse l'étrange mansuétude de l'analyse de la première guerre mondiale pour la faillite des gouvernants qui ont sacrifié leurs populations. En second partie d'émission, le débat sur l'accession de Bolsonaro au pouvoir aborde la question de la légitimité de l'autorité politique et l'abdication démocratique des élites.