Blog suivi par 437 abonnés

L'Europe sociale des droits de l'Homme

Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
À propos du blog
Il n'existe pas de droits civils et politiques efficaces tant que les Etats n'exécutent pas leurs obligations positives à garantir l'effectivité des droits économiques, sociaux et culturels.
  • La stratégie du tocsin républicain de Macron ou le nouvel "Enfant qui criait au loup"

    Par | 4 commentaires | 5 recommandés
    L'intérêt de l'extrême-droite est de permettre à n'importe qui, comparé à elle, de passer pour un démocrate. Après l'avoir parrainée pour lui permettre d'être présente aux élections, voilà que Macron entonne l'air de la menace qu'il a semée ; tout en la défendant au nom d'un pluralisme selon « L’objectivité à la télévision, c’est 5 minutes pour Hitler, 5 minutes pour les Juifs ».
  • Vladimir Poutine et la question du terrorisme d’Etat

    Par | 5 commentaires | 4 recommandés
    La guerre en Ukraine donne a voir une strategie d’attaque fondee sur une volonte de terroriser les populations civiles en les prenant pour cibles au mepris du droit international humanitaire. Cette volonte de terroriser les populations souleve la question du terrorisme d’Etat et la repression des responsables au visa du droit international contre le terrorisme, en plus des autres crimes.
  • La faiblesse politique et juridique de l'UE et des USA face à la Russie

    Par | 4 commentaires | 12 recommandés
    Je n'adoube pas Poutine, j'essaye d'attirer l'attention sur la contradiction du discours occidental et de son comportement qui le disqualifie. Il faut être exemplaire chez soi pour être crédible, avant d'invoquer le respect des droits humains et de la démocratie chez les autres. Ce n'est pas le cas.
  • Mélenchon sur France 2 : cessez le parti-pris bourgeois des émissions politiques

    Par | 3 commentaires | 23 recommandés
    Exemple du pluralisme de surface, de la démocratie à basse intensité ; l'émission est caricaturale de la déférence au libéralisme autoritaire. Ce n'est plus limité à Arthaud ou Poutou. Les chiens de garde mordent toute critique du paradigme qui provoque la crise climatique et les pandémies. Comment s'étonner de l'impopularité de certains journalistes ? De l'abstention ? De la contestation ?
  • Le discours présidentiel de Théraneau

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    « C’est à la République de faire sa Révolution et c’est à son bras le plus puissant d’agir. Je veux bien sûr parler de l’école, et en particulier de nos meilleures écoles, celles que le monde entier nous envie. Rappelez-vous, (...). Il fut même un temps où l’Ecole Nationale d’Administration formait des serviteurs de l’Etat et non des banquiers ! » (Alice et le Maire - Nicolas Pariser)
  • Présidentielle : les journalistes ne remplissent pas leur mission de service public

    Par | 1 commentaire | 9 recommandés
    Les journalistes ont une mission de service public, celle d'informer le public, dénoncer les falsifications ou les mystifications et garantir le pluralisme. Cela n'est pas du tout fait actuellement dans la perspective des présidentielles puisque l'essentiel se résume à commenter des postures et des personnes qui n'ont pas de programme et d'y inclure des personnes qui ne sont même pas candidates !
  • Pour lutter contre la violation des droits humains : le Recel de crime international

    Par | 2 recommandés
    Le crime international est imprescriptible et le recel est une infraction continue. Il suffit d'établir la détention par le receleur du produit issu du crime. La démonstration peut être renforcée par la découverte de pièces comptables ou de contrats établissant le lien entre le crime international et le receleur, pouvant, éventuellement soulever la question de la coaction ou de la complicité.
  • Election présidentielle 2022 : les programmes des partis politiques

    Par | 6 recommandés
    2017 a mis au pouvoir des incompétents fascistoïdes qui mènent une politique de fermiers généraux. Leur liquidation judiciaire du pays et la régression sociale qu'ils imposent par une répression sanglante devraient logiquement les disqualifier aux yeux d'une profession de journalistes animée d'une esprit critique démocratique.
  • Arnault-Squarcini, exemple de convergence entre fricosphère et flicosphère ?

    Par | 3 commentaires | 13 recommandés
    Fabrice Arfi rapporte la 16° mise en examen de Bernard Squarcini pour une affaire au profit de Bernard Arnault. La multiplication des mises en examen de Bernard Squarcini sans que soit évoqué la question du recel de ces infractions par Bernard Arnault interroge, mais elle contribue à illustrer la convergence, le confusionnisme, entre fricosphère et flicosphère, aux dépends de la démocratie.
  • Pégasus, infractions politiques et opportunité des poursuites

    Par | 3 recommandés
    L'espionnage est un crime politique. Cette qualification impose l'ouverture d'une instruction. Pégasus soulève la question de l'effectivité de l'initiative du ministère public à requérir l'ouverture d'une instruction et de l'opportunité des poursuites. Le parquet paraît moins diligent à sanctionner une atteinte aux intérêts de la nation que pour empêcher un gilet jaune de manifester.