Patrick Willemarck

Accompagnateur de changement institutionnel ou individuel

Bruxelles - Belgique

Sa biographie
https://www.linkedin.com/in/pwillemarck/
Son blog
13 abonnés Le blog de Patrick Willemarck
Voir tous
  • 1848-2018 : et si le progrès était une erreur ?

    Par
    En lisant l'article de Florence Aubenas dans le Monde su 15 décembre et en le comparant aux écrits d'Alexis de Tocqueville en février 1848, la similarité frappe comme si les cris de la population s'accordaient à 170 d'écart dans une même quête de considération et de respect de la dignité. Or les temps ont changé.
  • Le bac à sable de Di Rupo et De Wever : révélateur de la crise qui nourrit les extrémistes

    Par
  • Et si l’atermondialiste, le populiste et l'écolo étaient aussi néo-libéraux ?

    Par
    Le libéral est pour l’autonomie. Le stéréotype de l’Américain, self-made-man, qui inconsciemment, le plus souvent, vit dans l’exclusion. « Je dois bosser pour me mettre à l’abri de toute dépendance et je dois protéger ce que j’accumule pour pouvoir subsister en toute autonomie », se dit-il. Mais qui peut démontrer qu’il est un self-made-man ? Steve Jobs ? Il a eu besoin de Steve Wozniak et n’aurait jamais imaginé Apple sans lui. Il s’en est débarrassé ensuite pour être « autosuffisant » mais pas self made. Il en va de même pour Bill Gates et plus récemment, pour Mark Zuckerberg. Ils ont tous dû lire la même presse et regarder Dallas pour aspirer autant à ce mythe et devenir prêts à tout pour l’emporter jusqu’à nier avoir eu besoin d’un partenaire pour inventer et implémenter le début de leur success-story.
  • La démocratie souffirait-elle de l'angle mort de ses acteurs ?

    Par
  • Le Libertistan, l’utopie des partis extrémistes du centre

    Par
    La relance est devenue la nouvelle religion politique qui fédère tous les partis de nos pays dans une sorte d’utopie que serait le Libertistan, un pays où flotterait le drapeau vert (respectueux de la planète bleue) avec, en son centre, le bel emblème d’une main invisible (c’est difficile à représenter, mais nous sommes en utopie). Il va sans dire que le prix y est idolâtré, que le temple est le marché et que l’oracle s’y exprime sur le web. Tous sont rassemblés autour d’un dogme qui se nomme croissance et prient pour leur croissance quotidienne.