Blog suivi par 174 abonnés

Le blog de Paul DEVIN

Syndicaliste FSU, inspecteur de l'Education nationale, secrétaire général du SNPI-FSU, syndicat des inspecteurs (IEN et IA-IPR).
Paris - France
  • Méthode « Agir pour l’école » : le doute s’impose toujours…

    Par | 4 recommandés
    « Agir pour l’école » prétend faire la preuve de l’efficacité de sa méthode. Mais l'association ne fait que le constat tautologique des effets de ses entrainements intensifs. Rien qui puisse recouvrir les enjeux de la compétence de lecture, qui puisse aider l’école à former des élèves capables de s’approprier le sens des textes complexes et de développer les usages culturels de l’écrit.
  • Aux député(e)s qui ont voté l’amendement Ciotti

    Par | 7 recommandés
    Aux député(e)s qui ont voté l’amendement Ciotti obligeant la présence du drapeau tricolore dans chaque salle de classe…
  • Le choix des inégalités

    Par | 3 recommandés
    En favorisant l'école privée, le gouvernement renonce à la finalité égalitaire de l’école en organisant la réduction de la mixité sociale et la ghettoïsation de certains territoires.
  • Des racines... sans les ailes

    Par | 3 recommandés
    Le débat parlementaire sur la loi Blanquer a retrouvé les accents des vieilles recettes populistes du « retour à l’ordre » qui ne se préoccupent nullement de la démocratisation de la réussite de ses élèves mais s’entêtent dans une reprise en main idéologique, autoritaire et réactionnaire
  • Ecoles du socle dans la loi Blanquer : la stratégie du cheval de Troie!

    Par | 3 recommandés
    Un amendement à la loi Blanquer a été adopté qui prévoit la création d’"établissements publics des savoirs fondamentaux" regroupant les classes de la petite section de maternelle jusqu’à la fin du collège. Cet amendement agit comme un cheval de Troie en insérant, in extremis, dans la loi, le principe des écoles du socle.
  • Evaluation des CP dédoublés : le miracle a-t-il eu lieu?

    Par
    Au-delà des annonces sur les effets des CP dédoublés, les prochaines évaluations internationales pourraient apporter une triste déception aux enthousiasmes actuels et nous rappeler à nouveau que les changements en profondeur ne peuvent être portés que par une politique véritablement ambitieuse de formation initiale et continue.
  • Les obligations des fonctionnaires sont motivées par l'égalité

    Par | 7 recommandés
    Il est plus que jamais nécessaire d’aider les agents à garantir leurs droits car ceux qui affirment que l’existence de l’obligation de réserve suffirait à justifier toute contrainte hiérarchique réduisant le droit d’opinion des fonctionnaires commettent un abus de pouvoir.
  • Obligation de réserve : la retenue n’est pas le silence !

    Par | 5 recommandés
    Une vision dialectique des droits et des obligations du fonctionnaire est une garantie démocratique. Dans l'éducation, elle protège les élèves d’une volonté politique ou idéologique qui instrumentaliserait l’école. C’est pour cela que l'obligation de réserve ne doit jamais confondre la retenue et le silence.
  • Le recours accru aux contractuels n’améliorera pas les services publics d’éducation !

    Par | 3 recommandés
    Les discours gouvernementaux, même les plus habiles, ne parviendront pas à convaincre qu’on puisse améliorer le service public d’éducation en recourant davantage aux contractuels précaires et non formés !
  • Rapport sur l'Éducation prioritaire : les paradoxes d’une lecture tendancieuse

    Par | 2 recommandés
    La lecture tendancieuse faite par une large partie de la presse du rapport de la Cour des Comptes conduit à un jugement de l'inutilité de l'éducation prioritaire, jugement qui n'est pas prononcé comme tel par le rapport en question. Comme si la doxa ambiante se mettait à pousser le ministre vers une politique encore plus marquée par la réduction des coûts de l'action publique !