• 15 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 1 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • Diane 35: pour les hommes et les femmes ménopausées.?

    Par
    Diane 35: pour les hommes et les femmes ménopausées.Le débat sur Diane 35 est absolument surréaliste. Ce médicament a en effet un AMM pour le traitement de l'Acné. Il se trouve qu'il a été prescrit très, trop largement et dans une totale connaissance de ce fait de la part tous les acteurs du système. L'HAS notait fort diplomatiquement en 2006 dans ses recommandations sur la contraception que "... Le groupe de travail rappelle que bien que  la pratique ait consacré  l’activité contraceptive des spécialités Diane® et de ses génériques, ces médicaments ne disposent pas de l’indication « contraception » dans leur AMM  et  qu’en  conséquence  leur  prescription,  avec  un  objectif  contraceptif,  relève  de  la responsabilité  propre  du  prescripteur.
  • Atlas de la démographie médicale 2012: Quelles raisons d'espérer?

    Par
    Pour en savoir plus: "médecine générale, courage, fuyons!"L'ordre des médecins a publié son intéressant  atlas annuel de la démographie médicale et titre dans son bulletin "de nouvelles raisons d'espérer?". En fait, les éléments qu'on y retrouve sont conformes aux données déjà connues et que je décris dans mon livre.Cet atlas nous rappelle que 62% des libéraux qui dévissent leur plaque avant l'heure étaient en 2011 des généralistes (qui sont moins de la moitié des libéraux). Cherchons l'erreur.Il nous rappelle que les médecins à diplômes étrangers se tournent massivement vers le salariat. Je soulignais dans mon livre que les étrangers sont aussi intelligents dans leur choix que les français. Le fait nouveau est qu'ils choisissent aussi préférentiellement les régions à forte densité.
  • Ai-je bien compris?

    Par
    En savoir plusÉtait-ce un choix stratégique du directeur de la CNAMTS dont on dit qu'il sait mener son monde, même si l'on ne voit pas très bien où? En tout cas, il semblerait que le seul problème qui se pose en se moment est celui des dépassements d'honoraires.
  • La lettre que je n'enverrai pas

    Par
    En tant qu'abonné à la généralement sérieuse revue "Que Choisir", je suis invité à envoyer un courrier tout fait par on ne sait qui à mon député ou mon sénateur.Ce courrier, s'appuyant sur le stress bien compréhensible des patients et des élus locaux, mélange des problématiques différentes, bien que chacune très importante, l'accès aux soins n'étant pas en effet seulement lié à la géographie.L'incitation pour résoudre les problèmes d'installation n'a pas marché, c'est vrai mais il faut dire que ce qui a été mis en place avait peu de chance de marcher. Que Choir, adepte des tests comparatifs, aurait pu voir ce qui se passe à l'étranger. Si aller au delà des slogans l'intéresse, je peux lui envoyer la très bonne thèse "Inégalité de répartition de médecins généralistes sur le territoire, quelles solutions? Etude des mesures prises dans quatre pays européens." que j'ai eu le plaisir de diriger en 2010.
  • Un ordre des médecins se justifie-il en démocratie?

    Par
    Les médecins de l’association CONTRORDRE, qui refusent de payer leurs cotisations à l’ordre depuis deux décennies, ont été de nouveau condamnés à Rennes, par un juge de proximité en décembre 2011, à payer leurs cotisations impayées depuis 5 ans, sous prétexte que le code de la santé publique l’a rendue définitivement obligatoire ( sauf pour les médecins militaires) .L’essai chaotique de création d’un ordre des infirmiers démontre pourtant que ce n’est peut‐être pas si simple.