Blog suivi par 79 abonnés

Un Projet de Décroissance

  • Je suis tombée en Décroissance, comme certains tombent amoureux...

    Par | 1 recommandé
    Lorsque pour la première fois, on entend parler de la Décroissance, elle sonne pour beaucoup, comme une évidence : mais pourquoi je n'y ai pas pensé plus tôt, tout seul ?Certains choisiront de conserver le confort de leur mode de vie tout en supportant le tiraillement interne qu'il induit.D'autres, choisiront la radicalité, et tomberont en Décroissance, comme certains tombent amoureux. Alors, le chemin individuel sera singulier, mais pourtant dessiné par des sentiments communs : l'incompréhension parfois, l'espoir et le partage, souvent. 
  • TAFTA, le capital, le consumérisme, eux et nous et toi et moi

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Le 10 octobre, 250 000 Berlinois se sont retrouvés dans le rue, vent debout pour exhorter leurs dirigeants à abandonner le projet de traité de libre-échange transatlantique (TAFTA).On est beaucoup à rêver qu'un véritable soulèvement citoyen viendra enrayer ce projet inique, technocratique, bafouant allègrement toutes les normes sociales et environnementales en vigueur. Beaucoup rejettent TAFTA, sans s'interroger sur le modèle de société qui a permis de négocier un tel accord. Tafta n'est pas une méchante menace isolée, mais est inhérent à la marche du capitalisme qui cherche à relancer cette éternelle croissance qui s'embourbe. Un léger réformisme n'y changera , et si ce n'est plus le poulet au chlore qui lorgne sur nos assiettes, d'autres curiosités du même acabit demeureront. Pour remettre véritablement en question TAFTA et le Monde qui l'entoure, c'est le consumérisme qu'il faut rejetter, et ce sont des nouveaux Horizons qu'il faut construire.
  • Et si on imaginait la fin du travail ?

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    « Tous les les jours, les chômeurs sont stigmatisés [...]il faudrait qu’ils participent à la relance de la croissance, à ce grand effort productif... mais en se précarisant toujours plus... Pour produire toujours plus, faire tourner la mégamachine et relancer la sacro-sainte croissance si possible « verte »... et enrichir toujours plus l’oligarchie ?! »
  • Une lecture Décroissante du vote pour l’extrême droite : le symbole de l’échec d’un modèle de civilisation ?

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    A toutes les élections, c'est le même refrain qui revient : le FN prend de l'importance. La gauche et la droite se renvoient sans cesse la balle pour chercher un responsable. Agité comme un épouvantail, l'extrême-droite reste un un prétexte au « pacte républicain », et au traitement de ce vote comme une pathologie.La peur est aujourd'hui omniprésente chez les citoyens : peur du déclassement, peur du licenciement, peur de l'étranger. Dans ces sociétés qui n'ont jamais été aussi riches, le climat est anxiogène et les solutions simplistes de l'extrême-droite attirent.Alors, ne serait-il pas temps de s'attaquer au racine du problème sans passer par de nouvelles mesures palliatives ? Le problème ne réside-t-il pas plus dans notre modèle de société qui broie les repères que dans ces migrants qui fuient la misère et la guerre, attirés par le chant des sirènes ?Dans sa démarche de radicalité, les membres du collectif "PartiEs pour la Décroissance" tentent d'expliquer le problème, à laracine. Preuve que le débat est nécessaire, ce texte, vieux de 3 ans est plus que jamais d'actualité... 
  • Repolitiser la société, resocialiser la politique

    Par | 3 recommandés
    Face à la crise écologique, des chiffres riches de sens: 71 % des 15-30 ans en France n'ont pas entendu parler de la COP21. Parmi les bienheureux renseignés, seuls 22% envisagent une issue positive.Les solutions envisagées sont bien loin du technicsime réductionniste des promoteurs de la COP : 34% pensent qu’il faut changer notre mode de vie et prôner la décroissance, 17% se tournent principalement vers l'économie du partage et l'ESS.Les résultats de cette étude (dont un résumé est disponible ici) renforcent un constat que les alternatives concrètes qui pullulent soulignent déjà : la crise démocratique actuelle n'est pas un rejet du Politique. La montée de la défiance et de l'abstention n'est que le reflet de la crise d'un système. La gestion des affaires de la Cité dans une perspective de réappropriation citoyenne des choix collectifs est désirée. Pour les co-auteurs d'Un Projet de Décroissance, à l'aube de ce changement qui vient, il faut à toutes les échelles d'action repolitiser la société et resocialiser la politique. 
  • « Un Projet de Décroissance » et le voyage ?

    Par | 3 commentaires | 2 recommandés
    "Face à l’effondrement de notre civilisation occidentale et aux barbaries qu’il entraîne, plus que jamais, on a besoin de sortir de nos vérités et de faire preuve d’humilité. Le voyage, la rencontre représentent ainsi une chance afin d’instaurer des dialogues et minimiser les violences."
  • Le sport est devenu un outil au service de la croissance

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    A l'image du scandale qui ébranle la Fifa, le sport est aujourd'hui un outil contreproductif au service du capitalisme. L'important n'est plus "de participer", mais bien de maximiser le profit, de promouvoir la démesure des Grands Projets Inutiles Imposés, de satisfaire les investisseurs et sponsor...
  • Décroissance et égalité des sexes ?

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
  • Décroissance et démographie ?

    Par | 6 commentaires | 8 recommandés
    Selon une récente étude publiée dans la revue américaine « Sciences », la Terre pourrait compter 11 milliards d'habitants à l'aube du 22ème siècle.
  • Réfugiés : le naufrage occidental

    Par | 4 recommandés
    L'Allemagne, unanimement saluée la semaine dernière pour sa politique d'ouverture généreuse soit-disant dénuée de tout calcul politique, vient de rétablir des contrôles à ses frontières "au moins pour quelques semaines"... Pour les membres du collectif "Parti-E-s pour la Décroissance", l'Europe est dans une impasse : la crise des migrants ne se résolvera pas tant que notre modèle de société ne sera pas lui-même remis en cause.