Blog suivi par 63 abonnés

Un Projet de Décroissance

  • Le sport est devenu un outil au service de la croissance

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    A l'image du scandale qui ébranle la Fifa, le sport est aujourd'hui un outil contreproductif au service du capitalisme. L'important n'est plus "de participer", mais bien de maximiser le profit, de promouvoir la démesure des Grands Projets Inutiles Imposés, de satisfaire les investisseurs et sponsor...
  • Décroissance et égalité des sexes ?

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
  • Décroissance et démographie ?

    Par | 6 commentaires | 8 recommandés
    Selon une récente étude publiée dans la revue américaine « Sciences », la Terre pourrait compter 11 milliards d'habitants à l'aube du 22ème siècle.
  • Réfugiés : le naufrage occidental

    Par | 4 recommandés
    L'Allemagne, unanimement saluée la semaine dernière pour sa politique d'ouverture généreuse soit-disant dénuée de tout calcul politique, vient de rétablir des contrôles à ses frontières "au moins pour quelques semaines"... Pour les membres du collectif "Parti-E-s pour la Décroissance", l'Europe est dans une impasse : la crise des migrants ne se résolvera pas tant que notre modèle de société ne sera pas lui-même remis en cause.
  • Un Revenu Maximum Acceptable : au-delà des limites symboliques

    Par | 5 commentaires | 7 recommandés
    Si la première décroissance doit bien être celle des inégalités, la portée de la mise en place d'un Revenu Maximum Acceptable va bien au-delà de la sphère de l'économie. Allié à une Dotation Inconditionnelle d'Autonomie, le RMA amorce une profonde réflexion vers des sociétés souhaitables et soutenables. Les co-auteurs d'Un Projet de Décroissance développent ici l'intérêt sociétal de cet outil.
  • La « crise des migrants » est la conséquence de la crise de notre société de croissance

    Par | 4 commentaires | 12 recommandés
    Alors que les migrants arrivent massivement en Europe, seules des solutions palliatives sont proposées par l'Union européenne. Face à ce nouveau constat d'échec, l'un de co-auteurs d'un Projet de décroissance remonte à la source du problème et propose des solutions concrètes remettant en question la société de croissance, première responsable de cette crise humanitaire.