Blog suivi par 34 abonnés

Rapports de force

À propos du blog
L'info pour les mouvements sociaux https://rapportsdeforce.fr/
  • Suppression de tournées : La Poste invente le facteur qui traverse les murs

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Avec moins 12 442 emplois entre 2015 et 2018, les effectifs de l’opérateur postal continuent de fondre. À la distribution du courrier, les suppressions de tournées se multiplient au gré de réorganisations qui s’enchaînent au rythme bien rodé d’une tous les 18 à 24 mois. Mais parfois, la machine à détruire des emplois s’enraye.
  • Retraites : « avec le 31 mars, nous voulons refaire une très, très grosse journée »

    Par
    L’intersyndicale nationale a fixé la prochaine date de grève et de manifestations interprofessionnelles dans cinq semaines, le 31 mars. Nous avons interrogé Simon Duteil, secrétaire national de l’Union syndicale Solidaires qui a régulièrement participé aux réunions de l’intersyndicale depuis le 5 décembre, sur le pourquoi de cette date.
  • Loi travail, gilets jaunes, retraite : « mise en ébullition de la société française »

    Par | 1 recommandé
    Un gouvernement inflexible, des grèves dures, une mobilisation qui ne veut pas s’arrêter, des syndicats réformistes en difficulté. Stéphane Sirot, spécialiste des grèves et du syndicalisme, analyse la mobilisation sociale inédite démarrée le 5 décembre contre la réforme du système de retraite. Une interview à lire absolument.
  • Retraites : le gouvernement n’en a pas fini avec les grèves

    Par | 6 recommandés
    Soixante-huit jours. C’est la durée à ce jour de la mobilisation contre la réforme du système de retraite. Un des mouvement social les plus long et dense auquel ait été confronté un gouvernement depuis des décennies. Malgré une stratégie de pourrissement, les grèves se poursuivent : se repliant ici, se développant là, et tentant même un retour au premier plan à la RATP.
  • Grève à la RATP : les procédures disciplinaires tombent sur les grévistes

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    La Régie autonome des transports parisiens a fait face à une des grèves les plus dures et massives de son histoire. À partir du 5 décembre : quarante-cinq jours en continu avec des piquets de grève devant l’ensemble des dépôts d’Île-de-France. Depuis la mi-janvier, la direction multiplie les convocations préalables à sanction contre des grévistes. Dans le viseur : des militants CGT.
  • CSE : des millions de salariés privés d’instances représentatives du personnel

    Par | 2 recommandés
  • Gilets jaunes : ils sont encore là

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Un peu éclipsé par la mobilisation syndicale contre la réforme des retraites, le mouvement des gilets jaunes n’a pas disparu pour autant. Près de 2000 d’entre eux se sont rassemblés dans la ville de Montpellier choisie comme épicentre de l’acte 64, et plusieurs autres milliers ont manifesté à Paris, Toulouse, Rouen, Nantes ou encore Bordeaux.
  • La CFDT condamnée en appel pour abus de pouvoir

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    La confédération syndicale, dirigée par Laurent Berger depuis novembre 2012, doit verser à son ancien syndicat du commerce (SCID) ainsi qu’à ses ex-responsables la somme de 26 000 € de frais de justices et de dommages et intérêts. La cour d’appel annule également la décision de placement sous administration provisoire du SCID par la CFDT.
  • De la grève reconductible à la guérilla contre la réforme des retraites ?

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Après 45 jours, de nombreux grévistes des secteurs en grève reconductible depuis le 5 décembre sont fatigués et pris à la gorge financièrement. Une partie d’entre eux changent de stratégie et se concentre sur la prochaine journée interprofessionnelle du 24 janvier, alors que la mobilisation rebondit dans les ports, chez les avocats, ou prend de nouvelles formes dans l’Éducation nationale.
  • Mutilés pour l’exemple : une marche pour ne pas oublier

    Par | 2 recommandés
    Montrer la répression, les blessés, réveiller les consciences, interdire les armes mutilantes, ce sont quelques uns des objectifs de la quatrième marche organisée par le collectif « Les mutilés pour l’exemple ». Après Paris, à deux reprises, puis Bordeaux, c’est au tour de la ville de Montpellier d’accueillir dimanche cette manifestation nationale des blessés.