Valéry Ridde

Directeur de recherche en santé publique, systèmes de santé et évaluation

Dakar - Sénégal

Sa biographie
Valéry Ridde est Directeur de recherche au CEPED (http://www.ceped.org), une Unité Mixte de Recherche associant l’Université de Paris et l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD). Il a été professeur agrégé à l’université de Montréal et chercheur associé au Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) de Montréal. Ses travaux de recherche portent sur la couverture universelle en santé, le financement des services de santé, l’évaluation de programme, les politiques publiques de santé et la promotion de la santé. Il est rédacteur adjoint de BMJ Global Health. Il a publié près de 300 d’articles scientifiques, dirigé plusieurs livres, rédigé une cinquantaine de chapitres de livres et réalisé plus d’une centaine de communications scientifiques.
Son blog
13 abonnés Le blog de Valéry Ridde
  • 4 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 8 contacts
Voir tous
  • La pandémie de SARS-CoV-2 et la recherche en santé : le bon, la brute et le truand

    Par
    La pandémie de SARS-CoV-2 a provoqué des remous dans le monde de la recherche. Depuis Dakar, je propose une courte réflexion sur le bon, la brute et le truand de ces effets car 2020 est aussi l'année du décès d'Ennio Morricone.
  • Le courtage en connaissances: une profession d’intermédiation urgente à créer!

    Par
    La pandémie actuelle montre que le monde de la science en France (et ailleurs) éprouve des difficultés à soutenir les décisions politiques et techniques. Au-delà de la complexité du fonctionnement du virus, cette situation est le reflet de l’absence d’un chainon manquant. Pourquoi ne pas s’appuyer sur des personnes dont c’est le métier, des courtier.es en connaissances ?
  • La révolution de la santé publique en France : premières idées collectives

    Par
    A la suite de mon billet du 24 avril réclamant une révolution de la santé publique en France, certaines personnes m’ont demandé de développer les solutions. Mais je n’ai pas seul la réponse et je souhaitais profiter de cette tribune pour donner la parole à d’autres. Voici les premières contributions en espérant que nous n’allons pas nous arrêter là.
  • Il faut révolutionner la santé publique en France

    Par
    Après la canicule de 2003, la santé publique française a encore une fois manqué l’opportunité d’être à la hauteur des défis contemporains que pose la pandémie de SARS-CoV-2. Il faut la révolutionner en faveur d’une approche de promotion de la santé qui doit dépasser la médecine et le système de soins. Ce n’est pas nouveau, mais pour cela…