Blog suivi par 19 abonnés

AGREAL ET LARIAM des milliers de Victimes.

À propos du blog
La saga judiciaire du neuroleptique caché « AGREAL » fera l’objet d’une procédure d’action de groupe lors d’une audience en janvier 2017. La procédure « groupée » initiée en 2009 au TGI de Paris devrait pouvoir bénéficier de la nouvelle loi de « Modernisation du système de Santé ». Avec la possibilité de faire désigner par le Président du Tribunal de Grande Instance un « médiateur », les Victimes pourront être indemnisées de leurs séquelles et notamment des paralysies faciales et autre « syndrome malin » des neuroleptique. L’Association souhaite également que les séquelles psychologiques et psychiatriques favorisées par ce médicament défectueux, retiré du marché, soient mieux prises en compte par les médecins experts judiciaires. En évitant des procès à répétition, des appels, puis la Cour de cassation, voir la Cour Européenne, les Victimes pourraient en finir avec cette catastrophe sanitaire plus rapidement. Côté Sanofi, nous espérons que les nouveaux dirigeants de cette Multinationale des produits de santé ne s’opposeront pas à la mise en place de cette procédure d’action de groupe qui devrait leur permettre de tourner la page et in fine de faire des économies en ne finançant plus des Cabinets d’avocats. Il est évident qu’un geste humanitaire envers les Victimes serait une excellente publicité et un pas vers le progrès. Un clou chasse l’autre ! Le « LARIAM », médicament antipaludéen du laboratoire Suisse « Roche » continue de faire des ravages, régulièrement l‘AAAVAM reçoit des témoignages accablants sur ce produit particulièrement dangereux. Une Association des Victimes du « LARIAM » est constituée des maintenant au sein de l’AAAVAM, dès 2017 en fonction des nouveaux témoignages reçus une plainte sera déposée en vue d’une « action collective ».