Anas JABALLAH

Ingénieur et essayiste

Paris - France

Sa biographie
Ingénieur-civil des Mines ParisTech, exerçant dans le secteur de l’énergie.Auteur de 2 ouvrages (La France que nous voulons (2012) et Les nouveaux défis de l’éducation (2013) aux éditions « les Points sur les i ».), de nombreux articles et intervenant régulier dans différents médias et événements.
Son blog
7 abonnés N'en déplaise à certains...
Voir tous
  • Le jeûne du mois de Ramadan, une expérience hors du commun

    Par
    Des millions de musulmans en France et dans le monde s’apprêtent à célébrer la fête de l’Aïd el-Fitr qui marque la fin du jeûne du mois de Ramadan. Ce rite est bien connu des Français mais conserve une part de mystère avec au fond toujours la même question: Pourquoi tant de musulmans font-ils le choix de jeûner durant le mois de Ramadan ?
  • L’après 7 janvier : beaucoup d’émotion, pas (encore ?) de politique

    Par
    Près de trois mois après les attentats meurtriers de Paris, le débat politique s’est focalisé sur la seule question de l’islam de France, négligeant d’autres enjeux de politique intérieure et extérieure sans doute plus critiques dans la lutte contre le terrorisme.
  • Affaire Joué-les-Tours, ou l’écume des jours

    Par
    A peine quinze jours après que Bertrand Nzohabonayo a blessé trois policiers à coups de couteau avant d’être tué par un officier de police, les déclarations et les rumeurs se sont succédé dans des directions divergentes voire complètement opposées (voir l’article éclairant de Mediapart). Bertrand Nzohabonayo était-il un terroriste tombé dans l’extrémisme islamiste, un délinquant en altercation régulière avec les forces de l’ordre ou simplement un jeune désœuvré et livré à une montée inquiétante des provocations entre policiers et habitants de quartiers dits difficiles ?
  • Présidentielles en Tunisie : pourquoi je voterai pour Moncef Marzouki

    Par
  • 10 contre-vérités propagées par les faucons israéliens

    Par
    Depuis l’accession au pouvoir d’Ariel Sharon et à chaque fois qu’ils intensifient leur pression militaire sur les territoires palestiniens, les gouvernements israéliens et leurs partisans énoncent des contre-vérités pour justifier leur stratégie militaire qui ne laisse aucune place à la diplomatie et qui n’a produit aucun résultat dans le chemin de la paix.