Blog suivi par 93 abonnés

Pour que vive la souveraineté populaire !

Président de l'Association pour une Constituante, www.pouruneconstituante.fr ,ancien président de la Commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale.
  • Une étrange démission

    Par | 3 commentaires | 9 recommandés
    Un vent d’Ancien régime souffle sur la France avec ses courtisans, ses favoris, ses privilèges, son arbitraire. La situation oscille entre un pouvoir ultra autoritaire et la cour du roi Pétaud.
  • Un 2 décembre mou

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Nous avions publié l’article ci-dessous à l’issue des élections législatives de 2017. En ce jour où les parlementaires sont convoqués à Versailles par Emmanuel Macron, ce texte nous paraît particulièrement adapté.
  • "Je ne suis pas un homme"

    Par | 4 commentaires | 3 recommandés
    L'émission « Arrêt sur image » du 29 juin dernier a entrainé des commentaires allant du vaudeville à la haine. Pour l’essentiel, les réactions jugent un des intervenants, M. Arnaud Gauthier-Fawas.
  • La liberté d'expression à l'européenne

    Par | 5 recommandés
    La liberté de parole est inscrite dans les gênes de la démocratie. Mais, si tout le monde s’accorde à en admettre le principe, force est de constater que son interprétation diffère sensiblement suivant ceux qui sont censés en surveiller la pratique.
  • L’heure de vérité

    Par | 4 recommandés
    Par André Bellon Ancien Président de la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale
  • COLLOQUE : Recours à la force : le retour des vieux démons ?

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    ASSOCIATION POUR UNE CONSTITUANTE et l'INSTITUT DE PROSPECTIVE SUR LA SECURITE EN EUROPE organisent un colloque : Recours à la force : le retour des vieux démons ?
  • La dictature de la minorité

    Par | 4 commentaires | 13 recommandés
    A l’occasion du premier anniversaire de l’élection d’Emmanuel Macron (ah, ce goût pour les commémorations stupides !), on entend se développer en boucle un refrain selon lequel le Président respecte le programme pour lequel il a été élu.
  • La démocratie, seule alternative à la violence

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Une fois de plus, suite aux évènements qui ont émaillé le défilé du 1er mai, la violence est à l’ordre du jour.
  • ONU, triste suite

    Par | 2 recommandés
    Emmanuel Macron a donc déclaré, devant des millions de français, que "C’est la communauté internationale qui est intervenue (…) Nous avions la pleine légitimité pour intervenir dans ce cadre".
  • Veillée d’armes

    Par | 2 recommandés
    Faire la guerre n’est pas un acte anodin. La faire au nom de la justice peut se révéler salutaire, mais l’Histoire a prouvé les dangers et les manipulations qui entourent ce genre d’entreprises.