Blog suivi par 124 abonnés

Le blog de association GISTI

  • Effrayer et punir. Étrangers dans l'enfer des centres de rétention administrative

    Par | 3 recommandés
    Plus qu’une simple antichambre de l’expulsion ou qu’un outil « pratique » pour l’administration, les centres de rétention administrative constituent un message fort à destination des personnes étrangères : elles méritent des droits réduits et un traitement indigne. La finalité de la rétention apparaît plus clairement que jamais : non pas faciliter l’expulsion, mais dissuader et punir.
  • Mineurs étrangers en errance: abandonnés par l'État, ou dûment fichés?

    Par | 8 commentaires | 31 recommandés
    Un gamin afghan a pu être abandonné à lui-même pendant des mois dans la "jungle" de Calais, sans aide ni protection de quelque autorité française que ce soit. Pire encore : un décret du 30 janvier 2019 autorise le fichage des mineur·e·s isolé·e·s, avec collecte de leurs données personnelles et croisement avec d’autres fichiers administratifs - on doute que ce soit pour améliorer leur protection.
  • Campements, loterie, service payant: le système d’asile ne répond plus

    Par | 7 commentaires | 18 recommandés
    En Île-de-France, la demande d'asile se fait... par téléphone, vers un numéro payant, sur une ligne saturée en permanence. Outre le retard, cela a pour conséquence de rendre invisibles les personnes en attente d’enregistrement de leur demande d’asile. Les files d’attente ne sont plus devant les services de la préfecture, mais elles existent toujours… au bout du fil.
  • L'Union Européenne délocalise à ses marges l'examen des demandes d'asile

    Par | 9 recommandés
    Le traitement des demandes d’asile s’opère de plus en plus en périphérie et même en dehors des territoires européens. Hotspots, missions de l’Ofpra en Afrique, accord UE-Turquie : telles sont quelques-unes des formes que prend la volonté de mise à distance des demandeurs d’asile et réfugiés qui caractérise la politique de l’Union européenne depuis deux décennies.
  • Étrangers sans papiers piégés par le travail au noir

    Par | 3 recommandés
    La France tolère le travail dissimulé de dizaines de milliers de sans-papiers. Elle ne poursuit que très rarement les employeurs indélicats, tout en maintenant les sans-papiers dans l’impossibilité d’obtenir réparation. Une grande hypocrisie, voilà ce qui caractérise le dispositif actuel de régularisation des personnes sans papiers.
  • Le Pacte de Marrakech pour les nuls

    Par | 2 commentaires | 10 recommandés
    Bien loin des instrumentalisations opportunistes, ce pacte s’inscrit dans une logique gestionnaire au service des intérêts supposés (l’« immigration choisie ») des pays du Nord. Les libertés individuelles et les droits fondamentaux des migrants font les frais de cette orientation. Sa timidité même le rend inopérant pour contrer les fantasmes et les peurs.
  • Mineurs étrangers sans famille : les protéger ou les ficher ?

    Par | 1 recommandé
    Fichage des enfants et adolescent∙e∙s non accompagné∙e∙s : le gouvernement doit renoncer à un projet de décret qui confirme les craintes sur la réalité de leur protection et en suscite de nouvelles. La protection des enfants doit passer avant la suspicion.
  • Juste des enfants, remis à la rue

    Par | 5 recommandés
    Depuis 2016, l'association Melting Passes réunit des jeunes isolés étrangers et des bénévoles pour participer à des entrainements et des compétitions de football à Paris À l’origine cette belle aventure, racontée par un documentaire sorti cette semaine, il y a un drame, celui des mineur⋅e⋅s isolé⋅e⋅s qui arrivent à Paris sans pouvoir y trouver protection.
  • L’UE et les États membres accusés de violation des droits fondamentaux des migrants

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Les politiques migratoires européenne et nationales de fermeture des frontières entraînent la violation de libertés et droits fondamentaux des migrants  : le droit de chercher asile pour échapper à la persécution, le droit de ne pas être soumis à des traitements inhumains ou dégradants, la liberté individuelle qui implique le droit de ne pas être arbitrairement détenu ou encore le droit à la vie.
  • Mineurs isolés étrangers fichés et placés sous surveilllance

    Par | 10 recommandés
    Voté à l’occasion d’une réforme du code des étrangers, le fichage systématique des mineurs étrangers isolés qui demandent la protection de l'aide sociale à l'enfance (ASE) confirme que, pour les pouvoirs publics, les mineurs isolés sont d'abord des migrants dont il faut se défier et non pas des enfants qu’il faut protéger.