Blog suivi par 52 abonnés

Daniel Carré

  • Les citoyens et la fin de vie

    Par | 3 commentaires | 4 recommandés
    Les conclusions de la conférence citoyenne sur la fin de vie rendue publiques le 16 décembre apportent un souffle d'air frais que je salue avec joie. Merci à ces 18 citoyens anonymes d'exprimer un avis aussi bien formulé, après avoir été informés par des experts dont la  majorité n'était pas favorable à une évolution. Cet avis rejoint et formalise ce que 90% des citoyens expriment de manière constante dans des sondages qui se ressemblent depuis tant d'années.
  • Un théologien devant la fin de vie

    Par | 10 commentaires | 3 recommandés
    Bernard Quelquejeu est philosophe et théologien. Il m’a confié ses réflexions d’éthicien sur l’aide active à mourir. Un texte très beau et très équilibré que j’aime beaucoup sur un sujet qui est l’objet de débats partout dans le monde. Il m’a autorisé à le publier sur Mediapart.
  • La Mort Choisie

    Par | 7 commentaires | 5 recommandés
    Tel est le titre du très beau livre que vient de faire paraître aux Éditions Mardaga de Bruxelles le Docteur François Damas, praticien hospitalier à l’Hôpital de la Citadelle de Liège.
  • Vincent Lambert: Dernier acte d’une tragédie familiale?

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
    En mai dernier, l’affaire Vincent Lambert a été rendue publique. Il y a cinq ans aujourd’hui, le 18 septembre 2008, cet infirmier de 38 ans était victime d’un grave accident de voiture qui l’a plongé dans un coma dont il n’est jamais sorti. Son épouse l’a entouré des meilleurs soins possibles. Son long parcours se termine au printemps 2013 à l’Unité de Soins Palliatifs du CHU de Reims. Après la concertation prévue par la Loi Leonetti, impliquant les proches et l’équipe soignante, il a été décidé d’arrêter toute assistance et de laisser mourir Vincent.
  • Mourir en EHPAD

    Par | 4 commentaires | 2 recommandés
    Vous trouverez ci-joint les résultats publiés par l'Observatoire de Fin de Vie sur les conditions de décès des résidents en EHPAD.  Il y a de grandes inégalités entre établissements. Et globalement des conditions qui doivent sérieusement être améliorées. L'enquête montre surtout que l'on meure souvent dans la douleur et mal accompagné en EHPAD
  • Amis Belges, Merci !

    Par | 5 commentaires | 1 recommandé
    L’avis 121 du Comité  Consultatif Nationald’Éthique a entraîné beaucoup de réactions. Parmi celles-ci, une lettre ouverte au Président et membres du CCNE a été rédigée par un collectif de médecins belges, pour dénoncer avec force les inexactitudes et interprétations « idéologiques » de la prise en charge de la fin de vie en Belgique.Vous trouverez en pièce jointe (fichier attaché) cette lettre datée du 15 juillet 2013.
  • Le cas du Dr Nicolas Bonnemaison Deux ans déjà

    Par | 19 commentaires | 8 recommandés
    L’affaire Bonnemaison a éclaté en août 2011. Le Dr Nicolas Bonnemaison, urgentiste au Centre Hospitalier de la Côte Basque (CHCB) de Bayonne, est accusé d’avoir euthanasié des patients très âgés de son service. Deux ans déjà, sans que pour autant l’issue judiciaire se dessine clairement, le Parquet de Bayonne informant la Presse le 12 août dernier que l’accusé serait jugé aux Assises sur huit cas d’empoisonnement reconnus de caractère « criminel ».
  • Notre volonté n’a pas à être évaluée par les médecins

    Par | 3 commentaires | 3 recommandés
     Je constate que les débats actuels font évoluer les positions sur la fin de vie lors de mes rencontres et échanges avec les Professionnels de Santé comme avec les citoyens usagers du Système de Santé. Malheureusement, le rapport récent du Comité Consultatif National d’Éthique (CCNE) exprime une résistance des clercs que je dénonce. En effet, dans ce rapport, toutes les avancées prennent un caractère conditionnel qui ignore la volonté du sujet, réduit en objet de soins, en totale contradiction avec la déclaration solennelle de l’importance de la parole du patient.
  • Vincent Lambert : Une tragédie familiale

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
      De nombreux articles portent à notre connaissance une tragédie familiale très dure, qui nous interpelle tous. Une mère dépose plainte contre un chef de service de soins palliatifs pour avoir appliqué la Loi dans des conditions qu’elle estime irrégulière. L’arrêt de soins pour obstination déraisonnable avait cependant fait l’objet d’une concertation approfondie entre les soignants et les proches, en l’occurrence, l’épouse. Un référé du Tribunal Administratif impose à l’hôpital de rétablir la situation antérieure pour n’avoir pas consulté la mère. Un étalage médiatique, orchestré par des organisations catholiques anti-euthanasie, se déclenche autour de ce jugement.
  • Christian de Duve

    Par | 3 recommandés
        La mort par euthanasie de Christian de Duve, 95 ans, Prix Nobel de Médecine, ancien Professeur à l’Université Catholique de Louvain, a été largement rapportée par les Medias Belges. Il souhaitait depuis longtemps contrôler l’instant de sa mort. Il y a quelques semaines, un AVC avec séquelles motrices a entraîné sa décision et il est mort euthanasié le samedi 4 mai 2013, sereinement au milieu des siens. Il avait annoncé de manière anticipée sa décision à ses innombrables relations. La date de son décès a été fixée pour permettre à son fils qui travaille aux États Unis de venir le rejoindre tranquillement.  « La mort, ce serait beaucoup dire qu’elle ne m’effraye pas, mais je n’ai pas peur de l’après car je ne crois pas. Lorsque je disparaîtrai, je disparaîtrai, il ne restera rien », confiait-il le 8 avril.