Danielle Simonnet

Conseillère de Paris,Coordinatrice du Parti de Gauche

Paris - France

Sa biographie
Conseillère d'Orientation Psychologue de profession, je suis actuellement Conseillère de Paris et coordinatrice du parti de Gauche. Après avoir conduit les listes autonomes "A Paris, place au peuple !", j'ai été réélue au Conseil de Paris où je siège en tant que non inscrite.
Son blog
84 abonnés Emancipations urbaines
Voir tous
  • De Macron à Hidalgo, ubérisation et privatisation

    Par
    Les taxis, ambulanciers et autoécoles se mobilisent contre la loi LOM. Le secteur des transports constitue un business potentiel juteux. Paris est ainsi le monopoly du déploiement de l’ubérisation et des privatisations. Pourquoi la maire de Paris, Anne Hidalgo, ne s’oppose-t-elle pas à cette logique bruxelloise et macronienne ?
  • A Paris Macron et Hidalgo abandonnent les exilé.e.s

    Par
    Porte de la Chapelle à Porte d'Aubervilliers, un millier d'exilé-e-s survivent sous des tentes dans des conditions indignes. Le gouvernement doit rompre avec sa politique anti-migrants et la ville doit prendre ses responsabilités. Il n’est pas tolérable que dans la capitale du pays des droits de l’homme, les conditions des exilé-e-s soient pires que dans certains camps humanitaires hors UE !
  • Leurs communs et le nôtre, ou du bon usage politique des communs...

    Par
    Le tandem Hidalgo-Missika conteste juridiquement notre droit de nommer “Paris en commun”, nos listes citoyennes pour les prochaines municipales. Bien qu’au pouvoir depuis 2001, ils veulent nommer leurs listes “Paris en commun dès demain”. Derrière ce duel, 2 orientations s’opposent. Pour les uns, il faut dépasser le clivage public-privé, pour nous, les communs sont à émanciper des intérêts privés.
  • On ne joue pas avec l’antisémitisme!

    Par
    On ne joue pas avec le feu sous peine de le propager. Les actes antisémites doivent être condamnés et non instrumentalisés. Après avoir eu besoin de la présence de Marine Le Pen au 2nd tour pour accéder au pouvoir, pour mieux le conserver, la macronie amalgame honteusement l’insurrection citoyenne à l’oeuvre à un mouvement d’extrême-droite.
  • Devenir de la petite ceinture: pas sans les parisien-ne-s !

    Par
    La maire de Paris, sentant qu’elle allait être minoritaire, a retiré de l’ordre du jour du Conseil de Paris de septembre son projet de créer une société commerciale avec la SNCF pour exploiter la vingtaine de bâtiments de la petite ceinture et en faire une véritable machine à cash. Néanmoins, l’exécutif parisien peut tenter de présenter de nouveau une délibération à un prochain conseil.
Voir tous
  • Édition Municipales 2014

    Faire de Paris la capitale de la résistance à l’austérité

    Par
    Danielle Simonnet, élue du XXe arrondissement de Paris et secrétaire nationale du Parti de gauche, répond à la socialiste Marie-Noëlle Lienemann, qui invitait lundi les communistes à « soutenir Anne Hidalgo dès le premier tour ». Pas question, affirme la candidate du PG pour les municipales à Paris : « Nous devons faire de ces élections un vote sanction de la politique gouvernementale. »