Blog suivi par 20 abonnés

www.denisbaupin.fr

Maire adjoint de Paris en charge du développement durable de l'environnement et du plan climat
Paris - France
  • Coût de la sortie du nucléaire : halte à l'intoxication médiatique

    Par | 86 commentaires | 9 recommandés
    Sans doute soucieux de détourner l'attention du quidam des affres des affaires Bazire - Balladur - Sarkozy, un grand quotidien national publie ce matin en "une" la soi-disant information tonitruante suivante : "la facture exorbitante d'un arrêt du nucléaire" surmonté du chiffre "plus de 750 milliards d'euros".
  • Copenhague, taxe carbone: même logique, même échec

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    Mêmes causes, mêmes effets. Du flop de Copenhague au rejet de la taxe carbone par le Conseil constitutionnel, c'est le greenwashing de l'économie productiviste, c'est la tentative de faire passer pour écologiste la poursuite d'une croissance éternelle, fut-elle repeinte en vert, qui sont en échec.
  • Le syndrome du Titanic

    Par | 8 commentaires | 1 recommandé
    Nicolas Hulot aura-t-il porté la poisse au Sommet de Copenhague ? Ou tout simplement anticipé de quelques mois l'incapacité des dirigeants du monde à se montrer à la hauteur de leurs responsabilités ?
  • En direct de Copenhague

    Par
    Tous mes billets de Copenhague dans l'édition participative Quel temps à Copenhague:Premières escarmouches (mardi 8 décembre)Copenhague Top départ (lundi 7 décembre)
  • 1009 amendements perdus sous les caméras de Paris

    Par | 14 commentaires | 6 recommandés
    Lundi soir, vers 23h00, le conseil de Paris a entériné (de façon provisoire ?) le projet d'implantation de 1009 caméras de vidéo surveillance à Paris. Jusqu'au bout, les 9 éluEs vertEs (1) se seront battus contre ce recul des libertés publiques.
  • Crise: traiter la maladie, pas seulement les symptômes

    Par | 1 commentaire
    Notre monde est malade, gravement malade. La crise dans laquelle nous sommes entrés est non seulement la plus grave, d'un point de vue économique, depuis les années 30, mais elle se double d'une crise écologique majeure - celle des ressources notamment énergétiques, et du dérèglement climatique -. Plus grave, les deux crises s'auto entretiennent.