• Le Front national a-t-il changé ?_Point-séquence 2 (du 20 mai au 1 juillet 1986)

    Par Denis Meriau | 4 commentaires | 2 recommandés
    1) l’attitude des députés FN au sein de l’Assemblée ; 2 et 3) positionnement du groupe FN par rapport à la majorité RPR/UDF ; 4) rapports du FN avec la gauche ; 5) l’objectif d'une « Restauration » nationale ; 6) la France de 1986 vue par le FN (une France décadente qui doit faire face - avec le terrorisme - à une troisième guerre mondiale qui ne dit pas son nom).
  • Le FN à l’Assemblée_II-09_de l’application des peines et de la «décadence» (1986)

    Par Denis Meriau | 1 commentaire | 1 recommandé
    « Notre société souffre d ' un cancer qui la ronge de l'intérieur, c 'est la décadence. » Nous sommes fin juin 1986 ; l’Assemblée débat d’un projet de loi relatif à l’application des peines-sujet de prédilection pour le Front national qui va envoyer ses ténors à la tribune. Laxisme et décadence : tel est le constat. Les remèdes : en numéro un … la peine de mort !
  • Le FN à l’Assemblée (1986-1988) _II-08_terrorisme, peine de mort et sûreté de l’État

    Par Denis Meriau | 1 commentaire | 1 recommandé
    « Le terrorisme, c'est la guerre » : tel est le constat que fait le FN en 1986). De là découle une praxis : « alors, aux grands maux, les grands moyens, et vite ! ». Le cadre est tracé pour ce débat sur le terrorisme, auquel vont participer 5 députés FN (sur 35). Pour eux, « les grands moyens », c’est - d’une façon prioritaire et incontournable - la peine de mort.
  • Le FN à l’Assemblée (1986-1988)_II-07_de la "fonction sacerdotale" de la presse

    Par Denis Meriau | 2 commentaires
    "Ce qui est inquiétant dans cette histoire, c'est qu'il n'y ait pas plus de Robert Hersant dans ce pays !" De ce débat sur la presse, trois idées à retenir : 1) pour le FN, la liberté de la presse, c’est la liberté des entreprises de presse ; 2) il faut mettre fin à l’emprise de l’État … et des syndicats; 3) il faut "responsabiliser" les journalistes dans leur fonction "presque sacerdotale".
  • Le FN à l’Assemblée_II-06_un débat sur "les véritables origines du fascisme"

    Par Denis Meriau | 1 commentaire | 1 recommandé
    « Ce qui est honteux, c’ est de faire croire que les racines du fascisme sont à droite alors qu’elles sont à gauche. » [BRIANT/FN]. De nouveau [voir II-05] une excroissance du débat. Mais, cette fois-ci, le sujet est davantage digne d’intérêt, puisqu’il s’agit d’un débat - impromptu - sur « les véritables origines du fascisme ». Débat lancé par le FN.
  • Le FN à l’Assemblée (1986-1988)_II-05_un exemple du « style » Front national

    Par Denis Meriau | 1 commentaire
    « C'est à croire que c'est un bordel, l'Assemblée, pour qu'on n'y parle que de viol ! . » Ainsi s’exprime BACHELOT - député FN - au cours du débat sur l’autorisation administrative de licenciement. Est-cela le « style » Front national auquel il est fait référence dans la déclaration politique du groupe FN. ?
  • Le FN à l’Assemblée _II-04_la fin de l’autorisation administrative de licenciement

    Par Denis Meriau | 1 commentaire | 2 recommandés
    La suppression de l’autorisation administrative de licenciement ... « ce n'est pas un cadeau fait aux entrepreneurs » … c'est un cadeau fait à l'ensemble des Français. » [BACHELOT/FN]
  • Le FN à l’Assemblée _II-03 : de l’« objection de conscience en matière d’I.V.G.»

    Par Denis Meriau | 1 commentaire
    « L'État finance la mort ! » … Nous avons vu dans la chronique précédente [II-02] que le groupe Front national a défendu un amendement visant à réduire les crédits affectés à la santé. En fait, à travers cet amendement , c’est l’I.V.G. qui est dans la ligne de mire. Plus précisément, la proposition du groupe FN vise à instituer un « droit à l’objection de conscience en matière d’avortement.
  • Le Front National à l’Assemblée(1986-1988)_ II-02 : loi de finances rectificative

    Par Denis Meriau | 1 commentaire
    « Avec vous, l'espérance libérale n'est jamais assouvie !.» … C’est ainsi qu’un député FN [BACHELOT] apostrophe le Gouvernement CHIRAC. La langue est un peu crue, l’intervenant faisant appel explicitement « la contraception par l' acte interrompu » ! Nous sommes pourtant dans un débat plutôt technique, puisqu’il s’agit d’ue « loi de finances rectificative »
  • Le Front National à l’Assemblée II-01 : l’ultime combat pour la proportionnelle

    Par Denis Meriau | 1 commentaire | 1 recommandé
    " Ave Caesar, morituri te .salutant!" … À l’ordre du jour : le rétablissement du scrutin uninominal majoritaire. Trois séances assez courtes (du 20 au 22 mai 1986 : d’emblée, le Gouvernement engage sa responsabilité. Mais trois séances déterminantes pour les années à venir : le groupe Front national a peu de chances, sans la proportionnelle, de faire partie de la prochaine Assemblée.