Blog suivi par 110 abonnés

Pétition : Rendons visibles les prisonniers palestiniens en grève de la faim

Historien et journaliste, spécialiste des relations internationales et notamment du Proche-Orient, collaborateur du "Monde diplomatique"
À propos du blog
Depuis le 17 avril, entre 1 600 et 1 800 prisonniers politiques palestiniens ont entamé une grève de la faim. Le mouvement a été initié par le leader Marwan Barghouti et des détenus de toutes tendances politiques. Ils exigent, en priorité, des conditions de détention plus dignes. Rappelons qu’à ce jour, 6 500 palestiniens sont détenus dans les prisons militaires israéliennes, dont 536 dans le cadre d’une détention dite « administrative », c’est-àdire sans qu’ils aient été formellement inculpés ou jugés. Des milliers de Palestiniens manifestent en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza en signe de solidarité. Le 23 mai, un appel à la grève générale a été massivement suivi, symbole du caractère populaire du mouvement. Face à cela, le gouvernement israélien a opté pour l’épreuve de force. D’abord par les mots, à l’image du ministre israélien de la Défense et des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, qui a appelé à suivre le modèle de Margaret Thatcher face aux grévistes de la faim irlandais. Puis par les actes, en réprimant les mobilisations palestiniennes et en tentant par tous les moyens de briser la grève : isolements, privations de visite, harcèlement physique et moral… Lors de la visite dans les Territoires Palestiniens occupés du président des Etats-Unis Donald Trump, la question des prisonniers palestiniens n’a semble-t-il même pas été évoquée. Il est donc plus qu’urgent d’agir, avant que Marwan Barghouti ne devienne le Bobby Sands de notre époque. Nous, chercheurs et journalistes spécialisés, consacrons l'essentiel de notre vie professionnelle au Proche et Moyen-Orient. C'est pourquoi nous ne pouvons plus nous taire face au danger de mort qui menace, comme une épée de Damoclès, les prisonniers palestiniens engagés dans une grève de la faim de plus en plus dure. Il est des moments comme celui-là où la distance nécessaire du chercheur et du journaliste par rapport à son terrain de travail doit laisser place à l'engagement : - pour que les médias brisent le mur du silence et informent l'opinion sur la tragédie qui se joue en Israël-Palestine ; - pour que le nouveau président et le nouveau gouvernement exercent les pressions nécessaires sur les autorités israéliennes. Premiers signataires Ahmed ABBES, Directeur de recherche au CNRS et Secrétaire de l’AURDIP Gilbert ACHCAR, Sociologue (Université de Londres) Nadia Leila AISSAOUI, Sociologue Amin ALLAL, Chercheur au CERAPS (CNRS) Elena AOUN, Professeure et chercheure en relations internationales Isabelle AVRAN, Journaliste Marie-Noëlle ABIYAGHI, Institut français du Proche-Orient (IFPO) René BACKMANN, Journaliste Bertrand BADIE, Chercheur en relations internationales Pierre BARBANCEY, Journaliste (L’Humanité) Akram BELKAID, Journaliste et écrivain Mehdi BELMECHERI-ROZENTAL, Chercheur en sciences politiques Yazid BEN HOUNET, Anthropologue (CNRS) Laurent BONNEFOY, Chercheur au CNRS (Ceri - Sciences Po) Véronique BONTEMPS, Chercheure au CNRS Philippe BOURMAUD, Chercheur au CNRS et Maitre de conférences à Lyon 3 Monique BRIOUDES, Membre de la rédaction d’Orient XXI Pascal BURESI, Chercheur (CNRS) François BURGAT, Politiste (IREMAM - Aix-en-Provence) Chiara CALABRESE, IREMAM- Aix-en-Provence Michel CAMAU, Professeur émérite des Universités Céline CANTANT, Chercheure (Central European University) Marc CHER-LEPARRAIN, Membre de la rédaction d’Orient XXI Sylvain CYPEL, Journaliste et Membre de la rédaction d’Orient XXI Jean-Paul CHAGNOLLAUD, Professeur émérite des universités Christine CHARRETTON, Enseignante-chercheure honoraire à Lyon Monique CHEMILIER-GENDREAU, Professeur émérite à l’Université Paris Diderot Francesco CORREALE, Ingénieur de recherche en analyse des sources (CNRS) Olivia Martina DALLA TORRE, Université Lyon 2 Sonia DAYAN-HERZBRUN, Sociologue Joan DEAS, Doctorante (Sciences-Po Grenoble) Nicolas DOT-POUILLARD, Chercheur en Sciences politiques Françoise DREYFUS, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Hamza ESMILI, Doctorant en sociologie Jacopo FALCHETTA, IREMAM, Université Aix-Marseille Françoise FEUGAS, Journaliste et Membre de la rédaction d’Orient XXI Leo FOURN, Doctorant en sociologie (Université Aix-Marseille) Bernard FREDERICK, Journaliste Alain GRESH, Journaliste Martine HASSOUN, Journaliste Bernard HOURCADE, Directeur de recherche émérite au CNRS Hana JABER, Chercheure Patrick KAMENKA, Journaliste et syndicaliste Salam KAWAKIBI, Politologue Maria KOKKINOU, Doctorante (EHESS) Wendy KRISTIANANSEN, Journaliste Stéphanie LATTE-ABDALLAH, Historienne et Politiste, Chercheure au CNRS Olivier LE COUR GRANDMAISON, Universitaire Ziad MAJED, Politologue et Professeur d'université Henri MAMARBACHI, Journaliste et Membre de la rédaction d’Orient XXI Sandrine MANSOUR, Historienne Farouk MARDAM-BEY, Editeur Jonas MATHERON, Chercheur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Lamia MELLAL, Chercheure en histoire contemporaine Sarah MEMMI, Socio-démographe Eléonore MERZA-BRONSTEIN, Anthropologue Alain MILLE, Professeur émérite à l’Université Lyon 1 Catherine MILLER, Directrice de l'IREMAM / CNRS - Université Aix-Marseille Khadija MOHSEN-FINAN, Universitaire Paris I et Membre de la rédaction d’Orient XXI Jose-Luis MORAGUES, Maître de conférence à la retraite (Université Paul-Valery, Montpellier) Jean Michel MOREL, Membre de la rédaction d’Orient XXI Rosa MOUSSAOUI, Grande reporter Cédric PARIZOT, Anthropologue Jean-Marc PILLAS, Journaliste Marianne POCHE, Attachée de coopération Raphael PORTEILLA, Maître de conférence (Université Bourgogne - Franche Comté) Marwan RASHED, Professeur des universités Philippe REKACEWICZ, Journaliste et Cartographe Clémentine RUBIO, Doctorante à l'université de Tours Laura RUIZ DE ELVIRA, Post-doctorante au CNRS (IREMAM - Université Aix-Marseille) Sina SAFADI, Doctorante en anthropologie (EHESS) Julien SALINGUE, Docteur en science politique Shlomo SAND, Historien, Professeur émérite de l’Université de Tel-Aviv Hélène SERVEL, Journaliste indépendante Maissoun SHARKAWI, Historienne Aude SIGNOLES, Maitre de conférences à Sciences-Po Aix-en-Provence et Chercheure (IREMAM) François SIINO, CNRS-IREMAM, Aix-en-Provence Marion SLITINE, Doctorante en anthropologie à l’EHESS Fanny URIEN-LEFRANC, Doctorante en anthropologie sociale et ethnologie Thomas VESCOVI, Chercheur en histoire contemporaine Dominique VIDAL, Historien et Journaliste. Guillaume WEILL-RAYNAL, Journaliste Nada YAFI, Membre de la rédaction d’Orient XXI Louisa YOUSFI, Journaliste (rédactrice en chef de Paroles d’honneur) Les signatures sont à envoyer à Thomas Vescovi (v-sko@hotmail.fr) ou Dominique Vidal (dominique.vidal-sephiha@orange.fr).
  • Antisionisme = antisémitisme ? Une erreur historique, une faute politique

    Par | 225 commentaires | 194 recommandés
    « Nous ne céderons rien à l’antisionisme car il est la forme réinventée de l’antisémitisme. » Cette phrase finale est venue gâcher le discours salutaire d’Emmanuel Macron lors de la commémoration du 75e anniversaire de la rafle du Vél d’Hiv, devant Benyamin Netanyahou. Une erreur historique, une faute politique.
  • Lettre ouverte au directeur des programmes d'Arte

    Par | 45 commentaires | 78 recommandés
    Le 16 juin, le directeur des programmes d'Arte écrit à Sammy Ghozlan qu'il ne diffuserait pas le documentaire sur l'antisémitisme commandé par la chaîne. Cinq jours plus tard, le film est pourtant programmé. Que s'est-il passé ? En Allemagne, la polémique a gonflé. En France, le président du CRIF s'en est mêlé. Qui a imposé cette volte-face et pourquoi ? Par Dominique Vidal et Thomas Vescovi
  • Pétition: rendons visibles les prisonniers palestiniens en grève de la faim

    Par | 17 commentaires | 43 recommandés
    Merci aux 220 universitaires et journalistes qui ont signé cette pétition. Les grévistes de la faim ont atteint un objectif : le droit à deux visites par mois au lieu d'une. Mais ils n'ont pas obtenu la mise à disposition de téléphones. Le combat continue donc pour l'amélioration des conditions de détention et pour la libération de tous. Ils ont plus que jamais besoin de nous. T. V. et D. V.
  • Front National: le sage, le doigt et la lune

    Par | 4 commentaires | 3 recommandés
    « Quand le sage montre la lune, le sot regarde le doigt. » Ce proverbe décrit on ne peut mieux la couverture journalistique des tensions actuelles au Front national (FN).
  • Lettre à deux jeunes amis arabes qui hésitent à voter Macron

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Chère Leila, Cher Karim
  • BATTRE MARINE LE PEN et nous épargner les arguments absurdes ou indignes

    Par | 10 commentaires | 1 recommandé
    Chacun est évidemment libre de son vote. Le boycott des urnes, a fortiori l'abstention font partie d'une tradition contestataire légitime. À condition de ne pas les justifier par des arguments absurdes, voire indignes.
  • A-t-on le droit de vouloir l’union Mélenchon-Hamon ?

    Par | 7 recommandés
    Le billet que j'ai publié lundi, sous le titre "Pourquoi je ne voterai pas Mélenchon", a suscité de nombreuses réactions. Voici ma réponse, en bref.
  • Pourquoi je ne voterai pas Mélenchon

    Par | 786 commentaires | 98 recommandés
    En 2012, j’ai voté et appelé à voter pour Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à l’élection présidentielle. Cinq ans plus tard, je n’en ferai pas de même pour le leader de la France insoumise (FI). Je partage évidemment une bonne partie de son programme. Mais, au fil des dernières semaines, mes divergences avec ses prises de position n’ont cessé de s’approfondir.
  • Les protocoles de Gilad Atzmon

    Par | 60 commentaires | 11 recommandés
    L’horreur de Toulouse et de Montauban comme sa manipulation électoraliste le confirment : le racisme, en particulier l’antisémitisme et l’islamophobie, sont des poisons redoutables, qu’il convient plus que jamais de combattre – dans la perspective de changements démocratiques en France et dans celle d’une paix juste et durable au Proche-Orient.
  • Responsabilités.

    Par | 6 commentaires | 3 recommandés
    Trois soldats d'origine arabe, un professeur et trois enfants juifs : le tueur a frappé sept fois, de sang-froid, sans la moindre pitié.