Édition suivie par 71 abonnés

Rushes

12 rédacteurs

À propos de l'édition
Cette édition chronique la vie des écrans : films, vidéos et séries, mémoires du cinéma et sorties du mercredi, avenir des salles et actualité des festivals...
  • Édition Rushes

    Pedro Costa, tout bas

    Par | 4 commentaires
    Costa 1/2 © SA_Prod
    Pedro Costa parle, tout bas, d'une séquence de Ne change rien : les cours de chants, filmés en gros plan sur le visage de Jeanne Balibar, préparatoires à La Périchole d'Offenbach.
  • Édition Rushes

    Un Johnny peut en gâcher un autre

    Par | 21 commentaires
    « I'm a total stranger here » croit bon de préciser le twister botoxé, Johnny Hallyday, alias Francis Costello, aux demi-sel qu'il vient de recruter pour venger sa fille et ses petits fils assassinés. Total stranger, on ne saurait mieux dire avec cet accent mi-franchouillard mi-Johnny
  • Édition Rushes

    Les Safdies présentent...

    Par
  • Édition Rushes

    Thirst, dernière scène

    Par
    Le dernier plan de THIRST V.F. © SA_Prod
    Park Chung-wook commente la dernière scène de Thirst. Kim Ye-jin le traduit.
  • Édition Rushes

    Rwanda, après les mots les visages

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Présenté hors compétition à Cannes, My neighbour my killer est un exceptionnel documentaire sur le Rwanda, le génocide des Tutsis et la mise en place d'une justice de reconstruction avec les auditions des Gacaca.
  • Édition Rushes

    En grand écrivain, Coppola livre un film.

    Par | 1 recommandé
    « Il faut être un génie pour vivre de sa plume lorsqu'on est romancier ». Saisie au détour des dialogues du magnifique et dramatique Tetro, cette phrase met à jour la relation ambivalente de Coppola à la littérature. Il l'admire plus que tout ; et s'en veut de n'être pas devenu écrivain. Ce complexe d'infériorité est au cœur de ce nouveau film shakespearien, il en est le moteur le plus puissant, plus encore que les obsessionnelles rivalités familiales.
  • Édition Rushes

    Cannes et les cinq premières minutes

    Par | 1 recommandé
    Outre la petite phrase sur la relation logique entre festivals, Cannes et cinéma d'auteur qu'analyse l'ex-rédacteur en chef des Cahiers du Cinéma, Emmanuel Burdeau, dans son premier papier pour Mediapart ce jour, le discours de Gilles Jacob lors de la conférence de presse contenait une autre perle, en forme d'excellente surprise : la décision du Festival de mettre en ligne les cinq premières minutes de chacun des films de la sélection officielle (compétition et Un certain regard).
  • Édition Rushes

    Herzog en DVD

    Par | 1 recommandé
    Dans un récent livre d'entretien, Manuel de survie (Editions Capricci), Werner Herzog revenait longuement sur son amitié avec l'écrivain Bruce Chatwin. Deux figures d'aventurier dont les œuvres n'ont cessé de se frôler et de se nourrir.
  • Édition Rushes

    La «neue deutsche Welle» en DVD

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    En ces temps de Berlinale (la 59e édition court jusqu'au dimanche 15 février), révisons nos fondamentaux. En allemand, la Nouvelle vague se dit neue Welle. Et la Nouvelle nouvelle vague, pour ceux qui suivent, neue neue Welle.
  • Édition Rushes

    L’anti-manuel d’éducation sexuelle de Joachim Lafosse

    Par | 1 recommandé
    Des deux premiers longs de Joachim Lafosse sortis en France, on ne se souvient plus de grand-chose. Sur le coup, c'est certain, on avait aimé. Le deuxième (Nue propriété, en compétition à Venise), plus que le premier (Ça rend heureux, primé à Angers). Puis les films ont glissé. Au compteur, trois ou quatre plans sont restés, à peine plus. Et l'envie d'en voir d'autres. Elève libre, en salles mercredi 4 février, bouscule la donne.