Blog suivi par 63 abonnés

EXEQUATUR

Pr.-Apprenant permane, assigné à résilience.
Sillon-Butte dans le Rhône - France
À propos du blog
(mehdi)Poésie, Mer, Dais (et) Puits de trans-lucidité, effet secondaire de ma silenciosité, lumineuse aphonie bruineuse, souffle, éch'ose, être toponymé, à l'héliotropisme d'une enfance, lointaine épiphanie permane, au monogramme d'un Gué, (se) dé-nommer au Nom, s'Ouïr à l'heure qui tient à l'oeil, pacotille précieuse.
  • Portfolio

    AU BOULET - VIV’AH !

    Par | 4 recommandés
    Pas de Bol! Jaïr Bolsonaro élu président du Brésil face à Haddad «héritier» de Lula- Lol! dirait l’Ôtre! & ruée chez l’Armurier, t’aurais même des soldes pour solder ton sort! Trottoirs écarlates, flamboyantes fêtes, fumigènes joies & bonus de Noël: cendriers pour la conscience - Allez! On s’fait un foot! Lol! roule ta boule maboul mais faut k’té de sacrés sabots à taper sur ce boulet - E’M.C.
  • CE TRUMP’USAGE DU MONDE

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    & Vlan! Le Trump’Usage du monde, suité d’émulâtrie aux farineux de l’Y have dream, sa Trumpisterie ou sa taeserisation par l’extrême bêtise au pouvoir grâce aux marigots de «Gauche-s» - trépanant tout un continent, voire la planète mise en boîte, mise en urnes par une poignée de financiers méprisables commis imp’avides à ce collectif suicide partout décliné en tampons de cambouis sanglant- E’M.C.
  • le 18 octobre 2018

    السفراء - LES AMBASSADEURS

    Par | 5 recommandés
    السفراء - Les Ambassadeurs,1975 film de Naceur Ktari, Tanit d’or du meilleur film aux CCJ de Carthage, 1976 etc. Projeté jeudi 18/10/18 à 19h 30’ salle Saint Bruno à Paris, 18ème (entrée libre et gratuite).
  • «RENCONTRES RADICALES POUR DES DIALOGUES FÉMINISTES DÉCOLONIAUX»

    Par | 4 recommandés
    RENCONTRES RADICALES, Le propos de l’ouvrage y dit-on, est de dégourmer un public francophone à des rencontres «radicales» visant à trans/former la conscience de personnes «engagées» dans des situations de «conflit» en vue de changements politiques majeurs. Codirigé par Manal Altamimi, Tal Dor et Nacira Guénif-Souilamas, Cambourakis, Éditions -
  • Portfolio

    DÉGUERPIE AUX GALÁPAGOS

    Par | 13 commentaires | 4 recommandés
    «Penser au-delà de la rencontre initiale» assentir à son débord quand l’insidieuse stillation de l’illusion aux «siens», ce moisi du même fait quitter le bercail au tintement d’Utopia jusqu’aux Galápagos à quoi l’âme aura galopé, peu à peu, pétrel se dépêtrant à repêcher l’être laiton de sa casanière misère; une histoire l’im-migration humaine via Hacienda Paradis de Fredrik Raddum. E’M.C.
  • Portfolio

    KATEB YACINE L’ÊTRE À ALBERT CAMUS

    Par | 3 recommandés
    1957, la guerre rage, le jeune Kateb Yacine, en exil à Paris, décide d’écrire fraternellement à Albert Camus, nouvel impétrant du Prix Nobel - poète intimant au Matrimoine de dégoupiller la copule du «Royaume» de son intenable attributif: le Royaume est l’Exil, le déminant de sa clause «J’aime la justice mais je défendrai ma mère avant la justice» au chiasmant: «Ma mère est la justice.» E’M.C.
  • Portfolio

    VAÏE! VAÏE! VAÏE! DE TOI-MÊME SENTIER

    Par | 3 commentaires | 3 recommandés
    Pour rouler au hasard, il faut être seul. Dès qu’on est deux, on va quelque part, Alfred Hitchcock. Surtout si d’... «heureuse mésaventures», cœur renâclant et grimpant...On serpente aux Cévennes tel Stevenson avec Modestine jusqu’à L’île au trésor, au légato des parcours léguant un itinéraire, Vaïe! Vaïe! Vaïe! Vaïe! à l’escarpement vaincu de soi, au legato des rencontres - E’M.C.
  • VENTS DE LIBERTÉ

    Par | 4 recommandés
    Liée à la lie malléée d’Éole, tabassant l’estrade, collant à l’école, On se la gondole On se la racole On se la raconte, grevé jusqu’au col; & tu te la chopes, te l’engazellant, hors boudin & tu la vois passer, passant dédoublé & te retournes sur toi & tu (te) prends un vent que jamais ne pris, aux prises avec elle, jamais déprise de Louis ou de l’Icelui lié à ses louis & à ses huissiers- E’M.C.
  • CIRAGE !

    Par | 3 recommandés
    Quel songe s’allonge au piano du désespoir, terrible bamboche; empoussiéré de passer, on sublime ses chaussures; placide spectacle déchirant la liturgie d’un instant cirage, on penserait ces enfants, goûtant l’orgue d’une époque. [PArtant d’une photo de Marc Riboud, Oran, 1962.]
  • Portfolio

    UN MOMENT AVEC MALRAUX

    Par | 5 recommandés
    Nous entendons notre voix avec la gorge et la voix des autres avec les oreilles; sur un plan plus grave, nous prenons conscience des autres hommes par des moyens qui ne sont pas ceux par lesquels nous prenons conscience de nous-mêmes. La Question des Conquérants. (...) l’arme la plus efficace d’un homme, c’est d’avoir réduit sa part de comédie. Les Noyers de l’Altenburg. A. Malraux