Son blog
12 abonnés Le blog de Emile Lanoë
Ses éditions
Voir tous
Voir tous
  • Édition Educateurs prioritaires

    CP à 12 élèves: la réforme En Marche forcée

    Par
    Le slogan aura agit tel un mantra : les CP en éducation prioritaire limités à 12 élèves par classe dès la rentrée 2017 pour atteindre l'objectif de 100% de réussite. A l’heure de la mise en œuvre très concrète de la mesure phare du programme éducation macronien, il n’est pas inutile d’en analyser les rouages, tant ils révèlent à la fois une méthode brutale et des finalités contestables.
  • Édition Educateurs prioritaires

    "Lutte"

    Par
    "Lutte" © Claire Bernard "Lutte" © Claire Bernard
    Claire Bernard a suivi la lutte de parents et professeurs à Montreuil pendant 8 mois pour obtenir la maintien des établissements dans l'éducation prioritaire. Son documentaire offre un angle original sur un sujet qui fait (trop) rarement l'objet d’œuvres cinématographiques. Formidable plaidoyer pour l'action citoyenne, il offre un opportun mode d'emploi pour construire les luttes de demain.
  • Édition Educateurs prioritaires

    A Montreuil et ailleurs, l’éducation prioritaire toujours dernière servie?

    Par
    Le collège Marais de Villiers est un collège de l’éducation prioritaire en Seine-Saint-Denis. Malgré les grandes déclarations des ministres qui se sont succédé rue de Grenelle depuis 5 ans, l'équation reste toujours la même: sans mobilisation des parents et des personnels...pas de moyens pour relever les nombreux défis lancés à l'Ecole.
  • Édition Educateurs prioritaires

    Quand tu habites certains quartiers

    Par
    « Vous êtes des merdes, vous servez à rien, vous méritez pas de vivre. » « Si vous bougez, je vous démolis, j’en ai rien à foutre. » « Le premier qui bouge, ce sera le même sort que Théo. » « Vous êtes pas éduqués, vous puez. Si ça tenait qu’à nous, on vous laverait au tuyau d’arrosage. » « T’es blanc toi, qu’est-ce que tu fais à traîner avec des noirs et des arabes ? »
  • Édition Educateurs prioritaires

    Le beau roman de «la ministre des ZEP»

    Par
    Lors de sa conférence de presse de rentrée, Najat Vallaud-Belkacem a annoncé des chiffres « intéressants et absolument inédits » concernant une supposée nouvelle attractivité des établissements les plus sensibles. Les enseignants fuiraient moins ces nouvelles ZEP, désormais REP et REP+, et demanderaient plus volontiers à y exercer. Mais est-ce crédible?