espinosa.c
Abonné·e de Mediapart

13 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 oct. 2021

l'École libérée de l'arbitraire : 1946, Sécurité sociale !

Au regard des extrémités auxquelles l'État conduit l'École, il est temps de concevoir une École libérée de l'arbitraire des dividendes. Le modèle d'une alternative est déjà là : le régime général de la Sécurité sociale de 1946.

espinosa.c
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Personnel en colère! Élèves prioritaires © https://www.ferc-cgt.org/IMG/pdf/4_pages_macron.pdf

Pour l'École aussi, la brutalité, l'autoritarisme, la négation du collectif, la marchandisation sont la marque de fabrique du gouvernement actuel (1) (2) (3) (4) (5). Ce harcèlement continuel dont elle est l'objet met en cause le lien qui relie l'État à l'École. Cette remise en question a déjà eu lieu pour une autre grande institution : la Sécurité sociale, il y a à peine 75 ans (6).

En 1946, la création du régime général de la Sécurité sociale est conçue pour libérer le monde du travail de l'arbitraire de l'État et de la prédation capitaliste. C'est alors la famille, la santé, la vieillesse, les accidents du travail, les maladies professionnelles et ensuite le chômage qui se trouvent libérés.

Le régime général de 1946 s'articule autour de trois caractéristiques majeures : une caisse unique pour tout (famille, santé, vieillesse, accident du travail, maladies professionnelles), un taux unique interprofessionnel de cotisation pour le financement, une gestion par les travailleurs eux-mêmes. L'unification que réalise le régime général se fait contre l'État et le patronat.

Et rien ne révolte plus l'État et le patronat que de voir disparaître la division du monde du travail qu'ils ne cessent d'organiser. Avant 1946, la Sécurité sociale existe mais sous la forme d'un fouillis pléthorique et largement patronal. Les caisses et leur gestion, les cotisations et leurs taux, leurs assiettes, leurs périmètres de collecte sont très divers. La diversité de ces outils permet de diviser en autant d'intérêts particuliers le monde du travail.

Pour ne parler que de l'École, la logique actuelle de précarisation généralisée est conduite pour diviser, pour désarticuler la fonction publique et le service public, à travers des statuts et des recrutement à géométrie variable, une multiplication des hiérarchies intermédiaires, des examens organisés localement, des plans d'évaluations locaux, le New Public Management, les DRH locales, des personnels livrés à eux mêmes …

Les réformes s'empilent les unes sur les autres. Ce harcèlement continuel ne cesse de détourner l'École de sa mission première. Pour instruire nos enfants, c'est de sérénité dont nous avons besoin et pas d'apprentis sorcier en mal d'aventure pour écrire des mémoires pléthoriques. L'École n'a pas à être le rouage d'une industrie qui prétend traiter les élèves comme des produits, la communauté éducative comme des ouvriers à la chaîne et le savoir comme un consommable.

La culture et l'instruction sont des biens précieux qu'il nous appartient de protéger et de transmettre à nos jeunes générations. L'indépendance de l'École vis à vis de l'État doit être pensée. L'arbitraire mortifère des dividendes ne peut servir de boussole  !

(1) Faut-il épurer la fonction publique enseignante ? | Le Club de Mediapart

(2) Blanquer : Atilla es-tu là ? | Le Club de Mediapart, «Le fiasco Blanquer»: le commencement de la fin? | Le Club de Mediapart

(3) Inclusion, mission essentielle pour accompagnantes précaires et mal traitées (1) | Le Club de Mediapart, Marie, Marie-Hélène, Sarah, Gaëlle, AESH : quotidien, espoirs et désespoir (2) | Le Club de Mediapart, Nous vivons la préhistoire de l'inclusion scolaire ! (3) | Le Club de Mediapart

(4) La paupérisation délibérée de l’éducation nationale | Le Club de Mediapart

(5) Annihiler le bac pour mieux détruire une éducation nationale ? 1/2 | Le Club de Mediapart

(6) Bernard Friot, Vaincre Macron, Editions La Dispute, 2017

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal
Du local au global, le mouvement climat assume de vouloir « faire école »
Finies les batailles en solitaire, le mouvement climat adossé aux luttes locales théorise désormais de voir les choses en grand. Un effort stratégique indispensable pour contrer l’appétit sans cesse renouvelé des aménageurs et industriels pour les « mégaprojets » et une certaine inertie politique.
par Mathilde Goanec
Journal — Diplomatie
Moyen-Orient : Macron réhabilite le « prince tueur »
Commanditaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, le prince héritier saoudien « MBS » était jugé infréquentable par les dirigeants occidentaux. En lui rendant visite, le président français brise sa quarantaine diplomatique, et vend au passage 80 Rafale à son homologue émirati et allié dans la guerre du Yémen, « MBZ ».
par René Backmann
Journal — Moyen-Orient
Nucléaire iranien : la solitude d’Israël
La volonté américaine de reprendre les pourparlers sur le nucléaire iranien s’oppose au refus israélien de toute perspective d’un accord avec l’Iran, contre lequel Israël menace de livrer une guerre, même si les États-Unis y sont hostiles. Mais Tel-Aviv dispose-t-il des moyens de sa politique ?
par Sylvain Cypel (Orient XXI)
Journal — Cinéma
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau