Blog suivi par 293 abonnés

Droits des étrangers

À propos du blog
Le mur d'un squat ouvert à Calais en 2014. N’attendons plus pour changer notre regard sur les migrants qui vivent parmi nous, et nous verrons plus clair sur le sort des autochtones.
  • Chicane dévastatrice contre des mineurs isolés étrangers en cours d'études

    Par | 3 commentaires | 5 recommandés
    À Lyon le Parquet, la Police aux frontières (PAF), le Département, la Préfecture s'entendent pour écraser de toutes manières des mineurs isolés étrangers sans problèmes, ils leur barrent la route de l'intégration scolaire, professionnelle et sociale, qui plus est après avoir investi plusieurs années dans leur prise en charge.
  • Ces étrangers sont indésirables ? Et pourtant ils prennent racine

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    À Nantes encore et encore, et comme un peu partout en France, des familles exilé-e-s à l'abandon, des Roms pourchassés et empêchés de travailler. Dans dix ans, dans vingt ans, ils seront encore là, leurs enfants seront encore nos voisins. Qu'a à gagner la société à les harceler, à les fragiliser ainsi sans fin ?
  • La lente sarabande des exilés mal accueillis

    Par | 2 recommandés
    Décembre 2018 : ils sont venus, ils sont là, dépouillés de leur vie d'avant, ballotés sous le vent des injonctions administratives et politiques. Mais il arrive qu'ils rencontrent des habitants pour faire un bout de chemin avec eux.
  • La lente sarabande des exilés mal accueillis

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Hiver 2018 : ils sont venus, ils sont là, dépouillés de leur vie d'avant, ballotés sous le vent des injonctions administratives et politiques. Mais il arrive qu'ils rencontrent des habitants pour faire un bout de chemin avec eux.
  • APPEL DE L’OUEST à manifester contre la nouvelle loi asile-immigration !

    Par | 4 recommandés
    Préparons-nous à résister collectivement aux effets prévisibles de la nouvelle loi asile-immigration, qui renforce bien des maux déjà existants : remise en cause du droit d’asile, enfermements, expulsions, contrôles, précarité, etc.
  • Un détecteur de mensonges bientôt testé aux frontières de l’Union européenne

    Par | 6 commentaires | 1 recommandé
    L’Union européenne va tester dans un avenir proche un moyen de réguler le passage des migrants sur certaines de ses frontières, en rendant celui-ci plus simple et plus rapide. Ce moyen prendra la forme d’un détecteur de mensonges basé sur l’intelligence artificielle.
  • 14-18 et la suite : bienvenue aux aïeux des expulsables d'aujourd'hui

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
    En tapant « les coloniaux dans la Grande Guerre » dans la lucarne d'un moteur de recherche on reçoit une moisson d'études montrant l'importance de l'enrôlement (pas toujours volontaire) de jeunes gens de tous pays colonisés, en Afrique, en Amérique en Asie, pour une guerre européenne. Et on a recommencé pour la deuxième saison, vingt ans plus tard.
  • La traque à la nantaise : une semaine de harcèlements des migrants et leurs soutiens

    Par | 2 commentaires | 9 recommandés
    Retour sur une folle semaine qui conduit à la surveillance généralisée et la criminalisation des Justes qui viennent en aide aux personnes qui cherchent l’hospitalité à Nantes, par le Collectif Motte Rouge.
  • Création de l’association nationale des villes et territoires accueillants

    Par | 8 commentaires | 19 recommandés
    À l’heure où l’échec des politiques migratoires européenne et nationale entraîne une montée des populismes tout en restreignant les droits humains fondamentaux, nous, élu.e.s de villes et collectivités, décidons de nous unir sous une bannière commune : celle de l’accueil inconditionnel.
  • L’Aquarius refuse de remettre à la Libye 11 naufragés qu’il avait secourus

    Par | 13 commentaires | 19 recommandés
    Les opérations de sauvetage dans la zone de détresse de la Méditerranée dite « SAR zone », qui étaient coordonnées par le MRCC italien, sont désormais gérées par Tripoli. L’Aquarius a refusé de transborder sur le bateau des garde-côtes libyens des migrants secourus quelques heures plus tôt. Hors de question de renvoyer des naufragés dans un pays qui ne garantit pas leur sécurité.