françois schmitt10

Consultant, conseil spécialisé dans la vie des entreprises et du monde associatif, communicant et homme de marketing.

Illkirch-Graffenstaden (banlieue de Strasbourg) - Alsace - France

Sa biographie
Carrière dans la communication et dans le marketing. Ancien gérant d'agence conseil en communication. Membre fondateur d'un syndicat professionnel régional de son secteur d'activité. Ancien président d'une association de chefs d'entreprises et impliqué dans le monde associatif à titre professionnel et personnel. Délégué pour l'Alsace d'Admical, association de promotion du mécénat d'entreprise.
Son blog
6 abonnés Le blog de françois schmitt10
Voir tous
  • Éloge de la galanterie

    Par
    La galanterie, dont le Larousse dit qu’elle est une « politesse empressée envers les femmes » est en grand danger.
  • Asymétrie

    Par
    "Sacrifiés", c'est le titre de l'édito du jour dans les Dernières Nouvelles d'Alsace, sous la plume de l'éditorialiste talentueux et courageux qui évoque le sort des Kurdes combattus par l'armée turques en Syrie. Quelques colonnes plus bas, un article évoque la manifestation pacifique des Palestiniens de la bande de Gaza.
  • De l'art de diviser pour mieux régner.

    Par
    Emmanuel Macron s'inspire visiblement d'une double lecture, située à la fois dans les écrits de Machiavel et de ceux de Clausewitz.
  • Bertrand Cantat et le droit à l'oubli

    Par
    Il semble y avoir beaucoup d’incompréhension dans la réaction d’une (grande ?) partie de l’opinion publique face à la tentative de retour sur la scène de Bertrand Cantat. Ce chanteur autrefois leader talentueux d’un groupe en pleine ascension, s’est brutalement révélé être un conjoint violent, assassin d’une actrice également connue et aimée du public. A-t-il droit à la réinsertion sur scène ?
  • Nivellement par le bas (suite)

    Par
    Mardi matin 26/02, la France a entendu le Premier Ministre établir un sombre constat de l’état actuel de la SNCF et de sa dette abyssale. De ce fait, il a doctement justifié une réforme au pas de course destinée à remédier à cette situation qui résulte de l’incapacité des différents gouvernements qui se sont succédés depuis 40 ans à prendre les bonnes décisions.