françois schmitt10

Consultant, conseil spécialisé dans la vie des entreprises et du monde associatif, communicant et homme de marketing.

Illkirch-Graffenstaden (banlieue de Strasbourg) - Alsace - France

Sa biographie
Carrière dans la communication et dans le marketing. Ancien gérant d'agence conseil en communication. Membre fondateur d'un syndicat professionnel régional de son secteur d'activité. Ancien président d'une association de chefs d'entreprises et impliqué dans le monde associatif à titre professionnel et personnel. Délégué pour l'Alsace d'Admical, association de promotion du mécénat d'entreprise.
Son blog
7 abonnés Le blog de françois schmitt10
Voir tous
  • Cachez ces malsains que je ne saurais voir.

    Par
    À Strasbourg, le Maire étiqueté socialiste vient de signer un arrêté interdisant la mendicité au centre-ville tous les jours de 10h à 20h.
  • Le pouvoir des dépouilles

    Par
    "Il est encore plus grand mort que vivant". Ces mots destinés au Duc de Guise auraient été prononcés devant sa dépouille le 23 décembre 1588 par Henri III, qui venait de le faire assassiner. Que dire des avatars que connaît actuellement la dépouille du terroriste de Strasbourg, Cherif Chekatt...
  • Deux poids, deux mesures.

    Par
    11 décembre 2018 : 5 morts à Strasbourg contre 60 le même jour en Afghanistan. Vague d'émotion pour les premiers. Qui a entendu parler des seconds ? Alors : deux poids et deux mesures ?
  • Le crash des démocraties ? Réponse à un intéressant article de Thomas Cantaloube

    Par
    Est paru dans Mediapart en ce 3 novembre 2018 un intéressant article s'efforçant de cerner les causes des dérives autoritaires que connaissent de plus en plus de pays dans le monde. Comment un corps électoral peut-il ainsi glisser de la démocratie qui lui a donné le pouvoir de décision politique, vers un régime qui va précisément le lui retirer ?
  • Israël, État-nation du peuple Juif : qui sont les responsables ?

    Par
    Si la Knesset vient de voter la nouvelle loi qui se veut un ajout aux textes organiques qui définissent l'État d'Israël sans entraîner pour autant la réprobation de la communauté internationale, se posent des questions qu'on ne voit pas traiter dans les colonnes de Mediapart, sous la plume de René Backmann.