H. Sabbah

Analyste économique, business et marketing

Paris - France

Son blog
19 abonnés Des chiffres & du sens
Voir tous
  • Macron / Uber, le libéralisme jusqu’à Zola

    Par
    E. Macron le dit, le répète et l’assume : Uber crée des « emplois », et c’est ce qu’il faut défendre et même encourager. Hélas, c’est faux. D’une part, Uber crée du travail (pas des emplois) et d’autre part il convient de se pencher sur ce que défendre cette forme d’activité implique.
  • Législatives - Harris Interactive : des projections partisanes ?

    Par
    La présidentielle rendait à peine son verdict qu'un institut de sondages nous annonçait déjà le résultat des législatives… soit deux semaines avant tous les autres ! Et quelles projections ! Le président Macron devait bénéficier d’une large majorité et avoir 4 à 5 fois plus de députés que la Gauche. Circulez, il n’y a rien à voir… regardons quand même.
  • Législatives : Macron entre espoir d’abstention et crainte des barrages

    Par
    La victoire pourrait être de courte durée pour E. Macron. S’il s’est félicité de réduire à néant les vieux partis (LR, PS), il pourrait s’en mordre les doigts tant la polarisation politique de l’électorat pourrait se retourner contre lui. Tel est le vœu des partis de Gauche (LFI, EELV, PCF, PS…)… un espoir qui semble moins illusoire que ne le dise les instituts de sondage.
  • Pandora papers : arrêtez de vivre au-dessus de nos moyens !

    Par
    Panama Papers, LuxLeaks, Pandora Papers, Football leaks et tant d’autres scandales ont peuplé nos journaux (plus que nos prétoires) au cours de la seule dernière décennie. Dans le même temps, la Commission Européenne supprime des pays de sa liste de paradis fiscaux, tout en prônant une austérité doctrinale sous prétexte de la Dette. Démontons ce paradoxe.
  • Retraites – Nous vivons plus longtemps. Qui est ce « Nous » ?

    Par
    Le président l’a annoncé lors de son discours du 12 juillet : « nous vivons plus longtemps, nous devons travailler plus longtemps ». Cela semblerait presque être du bon sens, pourtant dans cette simple phrase, un mot est particulièrement discutable : le « nous ». Derrière ce « nous » se cache une moyenne qu’il convient de démonter pour en comprendre les parties.