Blog suivi par 54 abonnés

Le blog de HEDY BELHASSINE

  • En Tunisie tout est possible, même la révolution

    Par | 1 recommandé
    Notre grille de lecture occidentale est inappropriée. Aucune typologie ne permet de caractériser cette révolution tellement dissemblable aux autres : sans fracture, sans violence, sans libérateur, sans précédent. Et si elle était authentiquement arabe et musulmane, mélange de thawra et de fitna? L'observation de la vie politique quotidienne semble corroborer cette piste de réflexion
  • Chesnot, Malbrunot, Labévière, trois journalistes : deux enquêtes

    Par | 12 commentaires | 7 recommandés
    Dans tout autre pays que la France, ces livres auraient déclenché des tempêtes médiatiques, politiques voir judiciaires. Leurs auteurs ne sont pourtant pas des inconnus ni des bloggers du dimanche sur Mediapart mais des journalistes confirmés, unanimement reconnus pour leur professionnalité.
  • Bilan imaginaire de l'année à venir

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Gouverner c'est prévoir. Hélas, aucun(e) politique n'avait imaginé ce scénario catastrophe qui pourrait bien se révéler plus calamiteux pour l'économie française que l'implosion d'une centrale nucléaire et le débordement de la Seine. Bonne année quand même !
  • Le crépuscule de l'Arabie Saoudite

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    Les saoudiens ont aidé les adversaires de leurs alliés historiques pour rien ou plutôt pour le pire ! Les républicains ne sont pas près d'oublier cette forfaiture. Donald Trump a promis de faire bouffer aux Saoud leur kéfié. Le règlement de comptes sera titanesque. Entre suzerain et vassal la trahison appelle le jugement au choix du sabre ou du peloton d'exécution.
  • De Fillon à Ben Salem, le combat du salafisme à Paris, Djakarta et Tunis

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    Depuis vingt ans, les observateurs indépendants dénoncent un danger devenu enfin une évidence à la faveur des élections aux USA et en France: le prosélytisme des fondamentalistes wahhabites menace la paix dans le monde. Les signes précurseurs d'atteintes à la démocratie se multiplient. En voici deux exemples l'un est aux antipodes, l'autre est à notre porte.
  • Malek Chebel le musulman

    Par | 5 recommandés
    Il avait la foi. Sa religion était celle de l'abandon, de la confiance, de la paix. Il professait « l'Islam des Lumières », il éclairait les ignorants. Malek Chebel était grand.
  • Vers une délocalisation de la Salpêtrière au Liban ?

    Par | 2 commentaires | 8 recommandés
    Apprenant que Chirac avait été hospitalisé à Paris, ses amis libanais le déclarèrent en grand danger. Ils proposèrent à Bernadette d'aller le faire soigner à Beyrouth. C'est la dernière petite blague qui circule à Beyrouth. Voici pourquoi:
  • La leçon magistrale de Bourguiba et Mendès France pour vaincre le chômage

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    " L'expérience tunisienne signifie que l'élimination du chômage est à la porté de tout gouvernement. Elle démontre que le maintien du sous-emploi ne peut s'expliquer que par le défaut d'une volonté réelle d'y mettre fin, par l'acceptation d'un état séculaire d'inaction et de misère, par la résignation que les privilégiés ont si facilement à l'égard des malheureux. » Gabriel Ardant 1961
  • Dassault l'exception française

    Par | 4 commentaires | 2 recommandés
    Serge Dassault fait penser à « Monty » dans les Simpsons. Mais après tout, un milliardaire peut bien se payer le luxe de se dispenser de simagrées mondaines. C'est l'homme le plus puissant de France : une autre raison bien française de le détester. Personne ne lui fait de cadeau, tous en attendent un de lui. Après le Mirage de Marcel et le Rafale de Serge, quel sera l'avion d'Olivier l'héritier ?
  • Pierre Conesa. Dr Saoud et Mr Djidad

    Par | 6 commentaires | 11 recommandés
    Pierre Conesa vient de publier l'échographie du monstre à double visage qui ronge l'islam: la monarchie wahhabite saoudienne. Aucun régime démocratique ne peut lutter contre contre le mal qui se déguise en bien ; contre le chantage et l'argent; contre Dr Saoud et Mr Djihad. Effarant ! À l'avenir, nul diplomate, nul élève de l'ENA ou de Sciences Po.... ne pourront dire qu'il ne savait pas.