Blog suivi par 61 abonnés

Le blog d'Horus

Chercheur en Egyptomanie. Handicapé. Citoyen et militant associatif
Jean-Pierre Farel ( Lyon )
À propos du blog
Le blog Horus porte sur l’égyptophilie, l’égyptologie et l’égyptomanie. Mais pas que. L’actualité, les questions sur la société française, la citoyenneté, la culture y ont leur place. Maintenant s'y ajoute le " monde des handicapés " que je découvre depuis que je suis devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route en janvier 2016. Plus précisément, la thématique principale liée à l'égyptologie et à l'archéologie se développe en trois séries parallèles : - Ces objets qui incarnent l’histoire de la Méditerranée, - L’égyptomanie dans l’art contemporain, - Lyon-Lugdunum qui traite de la région lyonnaise.
  • Quand les banques arnaquent les vieillards

    Par | 5 commentaires | 9 recommandés
          Ma tante vient de se faire arnaquer par sa banque. Agée de 86 ans, elle vit seule dans un gros village de l’Ardèche. Elle est non imposable. Il y a quelques mois, elle a répondu à un questionnaire parfaitement indiscret de sa banque. Prétextant une enquête demandée par le ministère des finances, on la sommait d’indiquer ses revenus et de détailler son patrimoine. Officiellement il s’agissait de détecter l’argent sale et son blanchiment, pas moins !
  • Egyptophilie, égyptologie et égyptomanie

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    Au moment où intervient le deuxième anniversaire du premier jour de la Révolution égyptienne, le 25 janvier 2011, force est de constater que l’Egypte demeure une passion française. Au-delà de l’Egypte moderne et des analyses « géopolitiques » souvent contradictoires, cette attirance et cette fascination reposent sur une tradition nationale ancienne. Mais dans ce courant permanant, quoique fluctuant selon les époques, égyptophilie, égyptologie et égyptomanie se conjuguent.
  • Pierre Soulages à Lyon

    Par | 24 commentaires | 7 recommandés
    Déclinaison en Outrenoir (1990 - 1991) Déclinaison en Outrenoir (1990 - 1991)
    Le musée des Beaux-arts de Lyon a acquis récemment trois œuvres de Pierre Soulages, appartenant à trois périodes du peintre.Dans la première, « Brou de noix sur papier », de 1947, le noir s’oppose encore à la blancheur du support. Avec la seconde « Peinture 202 x 143 » de 1967, le noir l’emporte sur le blanc confiné à l’état de traces. « Peinture 181 x 244 » de 2009 est un triptyque où l’outrenoir triomphe avec ses somptueux feux de lumière.