Blog suivi par 51 abonnés

Le blog de Initiatives-decroissantes

Appel : http://initiatives-decroissantes.net/
  • Très belle rencontre Lyonnaise : remerciements, vidéos et prochaines rencontres

    Par | 2 recommandés
    La première rencontre dans le cadre de l'appel Demain il sera trop tard s'est tenue à Lyon. Merci à tou.te.s les participant.e.s. Nous vous invitons à nos prochaines rencontres dans le cadre de l'appel Demain il sera trop tard. Le 19 mai pour un colloque sur la Décroissance à la mairie du 2ème et le 20 mai sur la place de la République pour une agora sur la Décroissance avec Nuit Debout.
  • Federico Demaria: croissance et environnement sont incompatibles

    Par | 5 commentaires | 13 recommandés
    Nous publions la traduction de la tribune de Federico Demaria, économiste écologique à l'Institut des sciences et technologies de l'environnement de l'Université Autonome de Barcelone et premier signataire de l'appel «Demain il sera trop tard». Cette tribune a été publiée en anglais sur le site Metablog du Bureau Environnement Européen.
  • Jean-Luc Pasquinet : Sur les difficultés d’arrêter le nucléaire

    Par | 1 commentaire
    Nouvelle tribune libre dans le cadre de l'appel Demain il sera trop tard, après la dette, la publicité et l'obsolescence programmée, nous proposons un texte sur le nucléaire de Jean-Luc Pasquinet, coauteur, avec Pierre Lucot, du livre Nucléaire arrêt immédiat. Les débats sont ouverts.
  • Nucléaire : Avant qu’il ne soit trop tard…

    Par
    Des militants associatifs et politiques, parmi lesquels des signataire de notre appel, exigent l’arrêt des nucléaires civil et militaire, car ils constituent des dangers de même nature : Le moment est venu de faire converger celles et ceux qui luttent depuis des décennies contre les armes nucléaires et celles et ceux qui combattent avec la même ardeur les centrales nucléaires.
  • Serge Latouche : Où en est-on avec l’obsolescence programmée ?

    Par | 1 recommandé
    « La publicité crée le désir de consommer, le crédit en donne les moyens, l’obsolescence programmée en renouvelle la nécessité.» Après la publicité puis le crédit, c'est au tour de l'obsolescence programmée par Serge Latouche, professeur émérite d’économie, objecteur de croissance et signataire de notre appel.
  • Renaud Duterme : lettre au monde militant

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Renaud Duterme, auteur et signataire de l'Appel "Demain il sera trop tard", propose des pistes pour « donner les moyens aux peuples de repenser leur imaginaire » à travers cette lettre ouverte au monde militant.
  • Rencontre: quelle convergence antiproductiviste «avant qu'il ne soit trop tard !»

    Par | 3 recommandés
    En janvier un collectif d'objectrices et d'objecteurs de croissance lance l'appel Demain il sera trop tard. Très vite, 140 personnalités intellectuelles, politiques et militantes soutiennent cet appel. Il a depuis été signé par 5000 personnes. Afin de faire vivre les débats et en parallèle des textes publiés sur notre espace de Médiapart, des rencontres physiques sont prévues.
  • Communiqué : Pour un plan B écolo et social pour la SNCF

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    Des signataires de l'appel à la convergence antiproductiviste, salariés et syndicalistes de la SNCF et usagers ont décidé d'appeler à un grand débat sur le futur du réseau ferroviaire au moment où le gouvernement étend son entreprise de saccage de la SNCF déjà initié par Emmanuel Macron avec ses fameux cars... Macron.
  • Portfolio

    Communiqué : Soutien aux opposants à la future décharge nucléaire de Bure

    Par
    Dans le cadre de l'appel "Demain il sera trop tard", nous souhaitons à travers ce communiqué exprimer notre soutient avec les occupants du Bois Lejuc dans la Meuse mais aussi l'urgence de sortir de l'impasse croissanciste et productiviste dont ces grands projets inutiles et imposés ne sont que la partie visible d'un imaginaire mortifère.
  • Communiqué : Soutien aux opposants à la future décharge nucléaire de Bure

    Par | 3 recommandés
    bure-jlp
    Dans le cadre de l'appel "Demain il sera trop tard", nous souhaitons à travers ce communiqué exprimer notre soutien avec les occupants du Bois Lejuc dans la Meuse mais aussi l'urgence de sortir de l'impasse croissanciste et productiviste dont ces grands projets inutiles et imposés ne sont que la partie visible d'un imaginaire mortifère.