Jean-Claude Leroy
Abonné·e de Mediapart

334 Billets

1 Éditions

Billet de blog 28 oct. 2017

L’insoluble affectif (par André Bernold)

« Qu’il y ait ou non une solution aux problèmes, cela ne trouble guère qu’une minorité ; que les sentiments n’aient point d’issue, ne débouchent sur rien, se perdent en eux-mêmes, voilà le drame inconscient de tous, l’insoluble affectif dont chacun souffre sans y réfléchir. » E.M. Cioran

Jean-Claude Leroy
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

« Qu’il y ait ou non une solution aux problèmes, cela ne trouble guère qu’une minorité ; que les sentiments n’aient point d’issue, ne débouchent sur rien, se perdent en eux-mêmes, voilà le drame inconscient de tous, l’insoluble affectif dont chacun souffre sans y réfléchir. » E.M. Cioran

J’ai ce texte de la main même de Cioran. Il me l’a offert le 16 mai 1986, il y a plus de 31 ans : il y a un génération. C’est moi qui l’ai choisi. il est tiré de l’un de ses livres, je ne me souviens plus précisément duquel. L’encre a beaucoup pâli : pensant bien faire, pour cet autographe d’apparat sur le papier d’Amalfi que je lui avais fourni, il s’est servi d’une encre brune, exactement la même, curieusement, que Beckett, pour recopier pour moi ses poèmes. L’encre brune devait avoir la cote, à l’époque. Le choix n’a pas été très heureux. De l’encre. Pas du texte. Il me semble avoir gardé toute sa force.

Si je procédais comme Max Jacob dans ses Méditations d’avant l’aube, j’écrirais : « Cinq heures du matin. L’insoluble affectif [répété en marge]. L’insoluble affectif est cette chose que le démon a placée sous nos pas… véritable peau de banane… (plus que vingt minutes)… »

Si, en revanche, j’étais un vulgarisateur de la science, un mauvais, pas un bon, je présenterais ainsi mon affaire : « On pourrait dire, à titre d’hypothèse, que la psyché selon E.M. Cioran ressemble à ce qu’en topologie élémentaire on appelle bouteille de Klein, une espèce de gourde dont le long col flexible se replie vers la paroi de ladite gourde et la pénètre comme une trompe d’éléphant orientée vers son socle.

Je dis « ressemble ». C’est sans rigueur, parce que je ne suis ni mathématicien ni topologue, je ne sais pas, au fond, ce que c’est qu’une bouteille de Klein, je ne suis qu’un vulgarisateur de la science, un mauvais, pas un bon, à qui une illustration de Sullivan a tapé dans l’œil en 2006, ce qui suppose quand même une certaine mémoire, un pauvre bougre de Bernold, une gourde, quoi. Je ne recommencerai pas, c’est promis. »

Je souhaitais juste attirer votre attention sur cette notation de Cioran. Songez-y bien. Merci. La situation est sans issue, ce papier ne débouche sur rien, je me perds en moi-même.

André Bernold, le 12 octobre 2017

Voir aussi, d'André Bernold :

« La légitimité de M. Emmanuel Macron »
« La vulgarité c’est de consentir au réel. Pire, de lui mettre un prix. »
« Rompre une lance pour les USA, my pleasure »
Bach, c’est l’Aleph de Borges
Le massacre de Las Vegas
Nous consentons à la mort avec beaucoup d’aisance…
L’insoluble affectif
Faire fluer le passé dans le présent : "Graindelavoix" et Björn Schmelzer à Paris
Qui sont nos intercesseurs ?
Errare humanum est, sed perseverare diabolicum
L’œuvre et le désœuvrement (version courte)
Du charabia sous le sapin : une couronne ne vaut pas le clou pour l'accrocher
Le Luxe
C KOI C KONRI
Bilan et perspectives
Le Fond

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Livres
Le dernier secret des manuscrits retrouvés de Louis-Ferdinand Céline
Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.
par Sabrina Kassa
Journal — Énergies
La sécheresse aggrave la crise énergétique en Europe
Déjà fortement ébranlé par les menaces de pénurie de gaz, le système électrique européen voit les productions s’effondrer, en raison de la sécheresse installée depuis le début de l’année. Jamais les prix de l’électricité n’ont été aussi élevés sur le continent.
par Martine Orange
Journal — Politique économique
Inflation : le gouvernement se félicite, les Français trinquent
L’OCDE a confirmé la baisse des revenus réels en France au premier trimestre 2022 de 1,9 %, une baisse plus forte qu’en Allemagne, en Italie ou aux États-Unis. Et les choix politiques ne sont pas pour rien dans ce désastre.
par Romaric Godin
Journal
Climat : un été aux airs d’apocalypse
Record de sécheresse sur toute la France, feux gigantesques en Gironde, dans le sud de l’Europe et en Californie, mercure dépassant la normale partout sur le globe… Mediapart raconte en images le désastre climatique qui frappe le monde de plein fouet. Ce portfolio sera mis à jour tout au long de l’été.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Ce que nous rappelle la variole du singe
[REDIFFUSION] A peine la covid maitrisée que surgit une nouvelle alerte sanitaire, qui semble cette fois plus particulièrement concerner les gays. Qu’en penser ? Comment nous, homos, devons-nous réagir ? Qu’est-ce que ce énième avertissement peut-il apporter à la prévention en santé sexuelle ?
par Hervé Latapie
Billet de blog
Variole du singe : chronique d'une (nouvelle) gestion calamiteuse de la vaccination
[REDIFFUSION] Créneaux de vaccination saturés, communication inexistante sur l'épidémie et sur la vaccination, aucune transparence sur le nombre de doses disponible : la gestion actuelle de la variole du singe est catastrophique et dangereuse.
par Jean-Baptiste Lachenal
Billet de blog
Variole du singe : ce que coûte l'inaction des pouvoirs publics
« L'objectif, c'est de vacciner toutes les personnes qui souhaitent l'être, mais n'oublions pas que nous ne sommes pas dans l'urgence pour la vaccination ». Voilà ce qu'a déclaré la ministre déléguée en charge des professions de santé, au sujet de l'épidémie de la variole du singe. Pourtant pour les gays/bis et les TDS il y a urgence ! Quel est donc ce « nous » qui n'est pas dans l'urgence ?
par Miguel Shema
Billet de blog
Faire face à l’effondrement du service public de santé
Après avoir montré l’étendue et les causes des dégâts du service public de santé français, ce deuxième volet traite des solutions en trompe-l’œil prises jusque-là. Et avance des propositions inédites, articulées autour de la création d’un service public de santé territorial, pour tenter d’y remédier.
par Julien Vernaudon