jfvacher

Professeur d'économie, expert en comptabilité nationale, ancien représentant de l'INSEE à la Commission européenne et membre d'ATTAC

France

Voir tous
  • La croissance miraculeuse de M. Macron

    Par
    Enfin « la croissance est au rendez-vous ! », « les impôts et le chômage baissent ! » répètent à qui mieux mieux les médias en boucle depuis plusieurs jours. Notre monarque semble en passe de réaliser son objectif. Se pourrait-il que, contrairement à François Hollande qui attendait l’inversion de la courbe du chômage, il ait trouvé la formule magique ?
  • Notre-Dame: des dons tombés du ciel

    Par
    Détournement d'une affiche de 1914-18 (A. Perry) Détournement d'une affiche de 1914-18 (A. Perry)
    La sidération et l’émotion profonde qui ont saisi la population parisienne et le monde entier à la vue des flammes qui dévoraient ce symbole éminent du cœur de la capitale ont suscité un sentiment de réelle solidarité collective que d’aucuns ont su mettre à profit. La rapidité et l’importance des premières contributions soulèvent notamment une polémique légitime.
  • Les Gilets Jaunes et l'antisémitisme

    Par
    antisemitisme-1
    Les récentes manifestations d’antisémitisme dont la presse s’est fait l’écho semblent alourdir la charge injustifiée qui pèse sur les Gilets Jaunes, alors que le gouvernement veut également mettre en évidence leur dangerosité supposée en les criminalisant. Macron, un temps déstabilisé, va-t-il renverser le rapport de forces en sa faveur ?
  • Gilets Jaunes, les racines d'une colère

    Par
    La France est en crise profonde depuis longtemps. Le « ras-le-bol fiscal » des Gilets Jaunes ne touche que superficiellement à l’écologie, et comme toutes les révoltes populaires contre un impôt injuste, celle-ci exprime le désarroi du peuple face à un régime méprisant qu’il pourrait bien un jour renverser.
  • La Loi et l'Ordre, l'affaire Mélenchon

    Par
    Dans l’univers macronien, un nouvel ordre moral et social s’est instauré. Les dissidents et les mal-pensants n’y ont plus leur place. On tolère cependant les petites manies des uns et des autres à condition qu’elles s’expriment en douceur et respectent les formes.