Blog suivi par 135 abonnés

Le blog de JoëlMartin

  • Cantate des jeux 90 : des gens vite ambitieux, à Belfort, percent, en fichant le Lion

    Par | 656 commentaires | 5 recommandés
    Fiches vues en masse : "Les défis du Lion", "Au Lion bienvenu", "Lion vif", "le Lion effacé", "En face, le Lion". On peut aussi ouïr en cogitant : "Votre belle-mère est dans la Ford" et "J'ai une photo de votre Lion à faire".
  • Cantate des jeux 89 : on ne trempe pas ses doigts dans l'Yonne

    Par | 921 commentaires | 6 recommandés
    Mais on rencontre des cohortes d'amateurs de pinot qui se tortillent en abusant du pinot, ce qui ne nuit pas aux organismes de ces amateurs. Des vigneronnes sportives font des pompes en faisant goûter leur Chablis à des dîneurs bien pressés qui les quittent une fois leur pinot bu.
  • Cantate des jeux 88 : on distingue les herbes des Vosges

    Par | 953 commentaires | 9 recommandés
    Dans les Vosges, la menthe a une bonne odeur d'Epinal, là où des vendeurs bâillant présentent les images de leurs trocs. Lu dans une auberge : "Ici, L'eau de Vittel". A Mirecourt, il y a beaucoup de luthiers coquets et des touristes venant de Neufchâtel s'éclatent au bordeaux.
  • Cantate des jeux 87 où l'on rêve de fibre et de Châlus

    Par | 930 commentaires | 6 recommandés
    La Haute-Vienne fait partie du Limousin. À Limoges où s'épanouissent des ventes pleines de faïence, on trouve curieusement des pis de porcelaine et des bottes de Messine destinées aux hommes de Bessine. Les dames, elles, savent éviter les tracas de Bellac et les daims de Glandon.
  • Cantate des jeux 86 où l'on montre sa belle mine à Poitiers

    Par | 929 commentaires | 6 recommandés
    Dicton local : "Nulle Viennoise n'est inepte en présentant une belle Châtellerault". Signalons aussi ce tract végane : "Fuyons... les viandes des boeufs". Ce ne sont pas des boycotts. Mentionnons ce titre énigmatique : "Histoires de Vienne et de polices". Polices freinés ?
  • Cantate des jeux 85 : plus question de Béziers quand on est en Vendée

    Par | 961 commentaires | 5 recommandés
    Quels bocages, et quelles vue, hein ! Mais se vautrer dans les Sables donne mal aux reins et il y a trop de gars pour un seul Challans. Surtout, ne parlez pas du Perche à une autochtone quand vous rêvez de la Vendée...
  • Cantate des jeux 84 avec "fée Avignon" sans pape ni concile

    Par | 1013 commentaires | 7 recommandés
    Nous voici dans le département du Vaucluse où l'on peut avoir affaire à une marchande houleuse de Cavaillon qui propose ses melons dans des boxes ou une autre qui met beaucoup trop de melons dans sa note. On y fustige aussi l'aveu d'un jeune récoltant qui vend les melons de sa mamie. Il est aussi aussi beaucoup question de lavande et de bergers.
  • Cantate des jeux 83 avec Var à l'étude mais sans boxe à Toulon

    Par | 943 commentaires | 6 recommandés
    Entendant : "Partons à Toulouse", on devine que le Var est apprécié des jeunes d'Agen mais pas des premiers de cordée qui fuient le Var en dénonçant le "Var séditieux". Ils crient : "Le Var est damné !" en voyant plein de pentes brûler. Des policières font des raids sur le Var, empêchant des grosses fétides de manipuler le Var...
  • Cantate des jeux 82 avec pêche dans le confluent et Garonne où coule plein de blanc

    Par | 913 commentaires | 4 recommandés
    Le Tarn et Garonne est connu pour ses beaux manteaux de Montauban, ses problèmes de guigne et de confluent : trop de bateaux cathares ont penché dans le confluent et penché sur les flots. Ah, les grosses belles gîtes ! Sans oublier des marcheurs fêlés dans les Causses
  • Cantate des jeux 81 avec Occitans hérétiques mais sans menthe d'Albi

    Par | 932 commentaires | 7 recommandés
    Dans le Tarn riche en briques rouges inspirant force thèses, de présumés Cathares aux bonnes bouilles se répandent dans des rues de Gaillac et goûtent les vins aussi. On y observe plein de Basques avec des touristes aux offres incroyables qui caressent des bichons de Tarnaises, ainsi que des Cathares folles du thym friandes de pastel et fières de leurs fils à Sion...