Voir tous
  • Ceux dont Taha Bouhafs est le nom

    Par
    Depuis l'annonce de sa candidature aux élections législatives, Taha Bouhafs fait l'objet d'une campagne de déstabilisation et d'intimidation d'une ampleur et d'une violence inédite. À travers lui, ce sont également toutes celles et ceux qui auraient pu se sentir représentés par Taha qui sont visés, que lui-même avait mis à l'honneur, dans son ouvrage "Ceux qui ne sont rien".
  • (Ma) Dernière Conférence (sur l'islamophobie en France)

    Par
    Dans cette conférence, on partage un diagnostic sur la situation en France, en matière de racisme et d'islamophobie, puis on partage des actions possibles à mettre en oeuvre, au niveau individuel et collectif. Ceci est le script intégral de la vidéo de la conférence.
  • Pour une citoyenneté de libération, contre une théologie de l’aliénation

    Par
    À l'heure où le débat sur la restructuration du culte musulman en France ressurgit, les communautés musulmanes sont en pleine effervescence. Ce texte propose une lecture de libération, rompant avec une volonté de placer les musulmans sous contrôle idéologique, avec le soutien coupable de quelques personnalités musulmanes complaisantes.
  • Pour une citoyenneté de libération, contre une théologie de l’aliénation

    Par
    À l'heure où le débat sur la restructuration du culte musulman en France ressurgit, les communautés musulmanes sont en pleine effervescence. Ce texte propose une lecture de libération, rompant avec une volonté de placer les musulmans sous contrôle idéologique, avec le soutien coupable de quelques figures musulmanes complaisantes.
  • Ma réponse à Emmanuel Macron: on parlera beaucoup mais on ne changera rien

    Par
    Dans cette réponse à la lettre d'Emmanuel Macron aux Français, Marwan Muhammad met en cause les modalités du «grand débat» proposé et les orientations politiques du gouvernement. Il propose également une remise en question profonde des hypothèses du président, en matière de gouvernance, de néolibéralisme et de lutte contre les inégalités.