Blog suivi par 57 abonnés

Hellas! Hélas...


Athènes - Grèce / Hellas
  • A Thessalonique, Antonis Samaras, président de "Nouvelle Democratie" promet l'impossible

    Par | 14 commentaires | 4 recommandés
    Antonis Samaras à Thessalonique © Mehdi ZAAF Antonis Samaras à Thessalonique © Mehdi ZAAF
    Antonis Samaras, chef de file du parti Nouvelle Démocratie était aujourd’hui à Thessalonique. Je me suis rendu à ce meeting, placé sous haute sécurité.
  • La Grèce dans « la peur de Weimar » : le phénomène Chryssi Avghi

    Par | 29 commentaires | 14 recommandés
    Parmi les nombreuses questions actuellement débattues dans l’espace public grec, une a particulièrement retenu mon attention. On parle de plus en plus d’un scénario à la « Weimar » qui pourrait survenir dans les mois à venir en Grèce.
  • Grèce : Les enjeux de l'élection

    Par | 18 commentaires | 11 recommandés
    Le long suspense qui dure maintenant depuis près de 6 mois semble toucher à sa fin. Même si l’on discute d’un énième report de la date prévue (on parle maintenant du 13 mai), les élections législatives anticipées devraient finalement avoir lieu (Edit 11/04: Les élections se tiendront finalement le 6 mai, a annoncé aujourd'hui le premier ministre Loukas Papademos).
  • Le symptôme Dimitris Christoulas

    Par | 3 commentaires | 4 recommandés
    Le 4 Avril 2012, Dimitris Christoulas, pharmacien retraité de 77 ans, s’est suicidé à Syntagma, place principale d’Athènes. Voici la lettre qu’il a laissée, traduite par mes soins.
  • La Grèce se fait violence

    Par | 7 commentaires | 7 recommandés
    Επεισοδια Συνταγμα 12/2/2012 (Greek riots against police violence) © AlikiGkaa
    Le dernier plan d’austérité a finalement été voté. Ce nouveau mémorandum réduit encore et toujours les salaires et les pensions de retraites et conduira à davantage de suppression de postes dans la fonction publique. Il réduit par ailleurs les dépenses de santé et d’éducation. Il devrait en principe, comme tous les autres auparavant, permettre le redressement du pays. C’était en effet une condition à la reduction de la dette grecque et à l’autorisation d’un prêt de 130 milliards d'euros pour éviter la faillite. 
  • La Grèce en panne de démocratie

    Par | 11 commentaires | 6 recommandés
    La Grèce est au bord du gouffre. Alors que le gouvernement dit "d’union nationale" est maintenant en place depuis plus de trois mois, la situation ne semble pas s’être améliorée, bien au contraire. La faillite pourrait survenir d’un moment à l’autre. Tandis que les négociations sur un accord pour réduire la dette grecque entre la « troïka » (Commission Européenne, BCE, FMI) et le gouvernement piétinent, le risque d’une crise politique majeure se fait de plus en plus ressentir.
  • Grèce: la réalité de la crise

    Par | 32 commentaires | 40 recommandés
    Vivre fin 2011 en Grèce est l’occasion de se rendre compte de la réalité d’une crise dont les conséquences se font de plus en plus ressentir. Nul besoin de rappeler tous les détails de la crise politique et démocratique que traverse la Grèce. Pourtant, derrière toutes les unes, les reportages sur la Grèce, on oublie bien souvent que les plans de rigueur successivement appliqués depuis 2010 ont des implications économiques, sociales, et sanitaires très importantes.
  • Grèce : Le traumatisme du 6 décembre

    Par | 4 commentaires | 5 recommandés
    Nous fêtions le 6 décembre dernier le triste anniversaire de la mort d’Alexandros Grigolopoulos, tué par balles par un policier. C’était il y a 3 ans à Athènes, lors d’une protestation contre la dégradation déjà visible de la situation économique et sociale. Cet évènement avait donné naissance à un soulèvement gigantesque de la jeunesse grecque, plongeant le pays dans un état quasi insurrectionnel. De nombreux grecs ont encore en mémoire cette période où la Grèce brûlait. La violence, qui existait déjà auparavant, a décuplé. Les banques, ainsi que les postes de police étaient pris pour cible. Athènes, Thessalonique, ou encore Heraklion, capitale crètoise, ont été dévastées. Quatre ans après, le traumatisme du 6 décembre est toujours présent.
  • L'humiliation grecque

    Par | 3 commentaires | 7 recommandés
    Cela fera bientôt deux semaines que le nouveau gouvernement grec est en place. En dehors du changement de premier ministre, peu d’évolutions concrètes, si ce n’est l’arrivée au pouvoir de deux ministres provenant du LAOS (Alerte Populaire Orthodoxe, l’acronyme signifie « peuple »), parti que l’on situe à l’extrême-droite.Les nombreux articles parus dans la presse européenne à ce propos m’ont paru légèrement exagérés.
  • Points de vue croisés sur la Grèce et l'Italie.

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Le « thriller politique » à l’œuvre depuis plusieurs jours maintenant a pris fin hier midi avec la nomination officielle d’un nouveau premier ministre. Loukas Papademos a (enfin) reçu mandat du président de la république pour former un gouvernement d’intérim dont la seule charge – il l’a rappelé lors de sa première allocution- sera « l’application du plan d’austérité décidé le 26 octobre ». Aucune mention, par contre, des élections qui devraient se tenir le 19 février.