Michael Pauron

Journaliste

Sa biographie
Journaliste => mp.journalist.secure@protonmail.com #Diplomatie #Énergie #Économie #Environnement #Afrique #Françafrique. Membre du comité de rédaction d'Afrique XXI => https://afriquexxi.info
Son blog
5 abonnés Le blog de Michael Pauron
  • 5 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 2 contacts
Voir tous
  • Wagner en Afrique. Une indignation à géométrie variable

    Par
    Les exactions des soldats du groupe de sécurité russe Wagner au Mali semblent davantage préoccuper l’Occident – à commencer par la France – que celles commises en Centrafrique et ailleurs sur le continent depuis plusieurs années. Une différence de traitement en partie liée aux enjeux géostratégiques.
  • Les pérégrinations africaines de la dynastie Le Pen

    Par
    Le Rassemblement national (ex-Front national) a une longue histoire avec l’Afrique. Son fondateur, Jean-Marie Le Pen, puis sa fille, Marine, ont tenté à plusieurs reprises de rendre visite à des chefs d’État africains — en vain, la plupart du temps. Rien de très surprenant : l’extrême droite française de l’après-guerre est intimement liée au continent.
  • Les exfiltrations, une tradition françafricaine

    Par
    Blaise Compaoré est absent du procès des assassins de Thomas Sankara et de douze de ses camarades, qui a repris le 25 octobre. S’il échappe à la justice de son pays, c’est à la France qu’il le doit : il y a tout juste sept ans, l’armée française l’a aidé à fuir la colère du peuple. Depuis plusieurs décennies, le pouvoir français a régulièrement volé au secours de ses « amis » sur le continent.
  • Sécurité des ambassades. Le traitement « low-cost » des vigiles africains

    Par
    En Afrique de l’Ouest, la France est devenue une cible de choix pour les groupes djihadistes. La sécurité de ses chancelleries, de ses diplomates et de ses ressortissants est un enjeu coûteux. Elle choisit pourtant de sous-payer et de sous-équiper ses agents de sécurité locaux, qui sont les premières victimes lors d’attaques terroristes.
  • En Centrafrique, le pari risqué des mercenaires russes

    Par
    La junte au pouvoir au Mali envisagerait de passer un accord avec le groupe militaire privé Wagner. Il y a quatre ans, dans un contexte similaire marqué notamment par une vague de critiques à l’égard de la France, le président centrafricain avait fait ce choix. Depuis lors, la nébuleuse liée au Kremlin est accusée de piller les ressources naturelles du pays et de multiplier les exactions.