Blog suivi par 73 abonnés

Le blog de Michel Pinault

Historien, membre du Groupe d'histoire sociale (GHS), recherches sur l'histoire des sciences et des milieux scientifiques.
Montrouge 92120/ Les Vigneaux 05120 - France
À propos du blog
« La Commune de Paris, considérant que la colonne impériale de la place Vendôme est un monument de barbarie, un symbole de force brute et de fausse gloire, une affirmation du militarisme, une négation du droit international, une insulte permanente des vainqueurs aux vaincus, un attentat perpétuel à l’un des trois grands principes de la République française, la fraternité, décrète : article unique – La colonne Vendôme sera démolie. » (Décret du 12 avril 1871)
  • Comment La France insoumise a raté le coche…

    Par | 14 commentaires | 5 recommandés
    L’échec de la liste de La France insoumise lors des élections européennes de mai 2019 était attendu. Les causes sont multiples et remontent, pour certaines, au soir même du premier tour des présidentielles...
  • Sombres temps

    Par | 2 commentaires | 7 recommandés
    Nous vivons en France de bien sombres temps. La maison brûle, l'avenir est opaque. Nous oscillons entre paralysie désespérée et flambée de volontarisme lucide. De Walter Benjamin à Henri Marrou, l'expérience et les réflexions des intellectuels du passé peuvent nous servir de boussole. Notre sort est entre nos mains.
  • Pour un Référendum d’initiative partagée sur LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

    Par | 2 recommandés
    La pétition de 2 millions de signataires dite L'Affaire du siècle est déjà l’expression d'un mouvement citoyen décidé à faire plier le gouvernement, l'État, le système. Mais il faut aller plus loin. Un référendum d'initiative partagée, en faveur d'une proposition de loi ORGANISANT LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE réelle, globale et accélérée, est nécessaire.
  • Deux millions de signataires pour L’Affaire du siècle: et après ?

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    2 millions de signatures pour l’Affaire du siècle, pour « mettre fin à l’inaction climatique » et « obliger l’Etat à respecter ses engagements ». Il faut aller plus loin. Un Référendum d'initiative partagée en faveur d'une proposition de loi organisant une transition énergétique accélérée obligerait les parlementaires à s’engager clairement face à l’urgence climatique.
  • Le 26 mai, « Dites Ma-NON à Macron ! »

    Par | 5 commentaires | 19 recommandés
    2019-mai-5-aubry-2
    Il est de bon ton, pour certain.es, de snober la campagne de La France insoumise en vue des élections européennes. Mais il y a un os dans le potage, c’est sa tête de liste, c'est Manon Aubry !
  • Aujourd'hui, sur le rond-point de Briançon, comme partout en France…

    Par | 1 commentaire | 10 recommandés
    On peut se demander pourquoi, alors que les gilets jaunes semblent si « populaires », que tant de gens sont en colère et manifestent qu’ils ont choisi leur « camp », ce n’est pas toute la population de Briançon qui est venue pique-niquer sur le rond-point...
  • Castaner, la presse et "LA" vérité...

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    Pourquoi la phrase largement attribuée à Castaner selon laquelle « l'hôpital a été "attaqué" par des dizaines de militants anticapitalistes d'ultragauche "black blocs" qui auraient voulu rentrer par la sortie de secours » a-t-elle purement et simplement été effacée ?
  • Police, justice, macronisme.

    Par | 3 commentaires | 6 recommandés
    Lorsque des forces cyniques et guidées par l’hubris, sans tradition démocratique, accèdent au gouvernement, les membres de la haute fonction publique qui se reconnaissent dans ce qu’ils considèrent comme une opportunité, au sein des ministères, de la police, de la magistrature, voire de l’armée, sont promus et donnent l’orientation à mettre en œuvre.
  • « Fédération populaire », propose Mélenchon ; si c’est sérieux qu’est-ce que ça dit ?

    Par | 2 commentaires | 5 recommandés
    Très sensible au propos pesé au millimètre de Clémentine Autain dans Le Fil des communs, à propos de l'interview récente de Jean-Luc Mélenchon dans Libération, je suggère cependant qu’un début d’analyse franche est nécessaire des raisons pour lesquelles « "le bruit et la fureur", n’a semble-t-il pas permis de maintenir l’attractivité de la FI ».
  • Contre la privatisation du barrage hydro-électrique de Serre-Ponçon (Hautes-Alpes) !

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    2019-avril-27-barrages-3
    L'Union européenne exige la privatisation des barrages hydro-électriques français. Les gilets jaunes des Hautes-Alpes ont créé un collectif « Ne nous laissons pas tondre ! » de résistance au projet gouvernemental de privatisation du barrage hydro-électrique de Serre-Ponçon. Manifestation le 8 mai.