mustapha kharmoudi

écrivain

BESANCON - France

Sa biographie
Bio succincte: Mustapha Kharmoudi, né au Maroc, vit en France depuis 1971 (en particulier à Besançon, ville à laquelle il a consacré un roman : Ô Besançon!). Il a occupé de nombreuses fonctions culturelles, en particulier il a été directeur de la Maison de la Méditerranée de Belfort pendant une vingtaine d’années, dont le Président d'honneur était le grand orientaliste Jacques Berque. Il a été par ailleurs militant dans de nombreuses associations en lien avec l'immigration, et à ce titre il a siégé dans des institutions nationales pour l’intégration des populations immigrées. Romancier, nouvelliste, auteur de théâtre et scénariste. Et poète (voir son site : http://kharmoudi.mustapha.free.fr). Romans et nouvelles « L’Autre prophète », roman historique, éditions des Impliqués « Une Amance éternelle », roman, éditions Pierre-Philippe. « Maroc, voyage dans les royaumes perdus », roman historique, éditions L’Harmattan - « La Saison des figues », nouvelles, éditions l’Harmattan « Ô Besançon, une jeunesse 70 », roman, éditions l’Harmattan « Une Petite vie marocaine », roman, éditions du Manuscrit « Le Temps des chacals », roman, éditions du Manuscrit A paraître « J'attendais Anna », roman Poésie de nombreux poèmes ont été publiés dans des revues et portails littéraires Recueil : "D'exil et de peine", éditions Le Manuscrit Recueil : "Vagabondage", idem Théâtre « Mieux vaut l'enfer que la vie parmi vous », éditions Acoria « Ce rien de courant d’air qui fait qu’on a froid », théâtre, éditions Lansman. Texte lauréat de la Scène francophone Internationale « L’humanité tout ça tout ça », théâtre, éditions Lansman. Ce texte aussi a été lauréat de la Scène francophone Internationale. Il a été mise en scène et joué par la Compagnie parisienne Anopee Théâtre pendant 3 ans, avec des critiques unanimes. A paraître : « De l’inculture comme arme absolue contre le capitalisme » - « Souper Saint-Ange », en collaboration avec le metteur en scène parisien Jean-Marie Lehec Cinéma : Participation au film « Fatima « (plusieurs couronnements dont 3 Césars), notamment en tant que consultant (scénario et dialogues), et en tant que répétiteur et traducteur… Co-scénariste (avec Philippe Faucon) du film « Amin », tournage en septembre 2017. « Mort pour la France », scénario docu-fiction « Une petite ville française », co-scénariste (avec Karin Albou), fiction
Son blog
5 abonnés Le blog de mustapha kharmoudi
  • 27 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 1 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • Douce France

    Par
    58462524-415075529310600-3286127594688217088-n
    Douce France, que n'es-tu un peu moins rude avec ces jeunes désœuvrés qui fuient les guerres là-bas chez eux où ils vivaient leur vie comme se vit la vie chez eux. Et qui n'en veulent point à la France, quand-bien même savent-ils tous que ce sont – en bonne partie - les bombes françaises qui ont détruit leurs chez eux.
  • Ce que les miens font aux miens

    Par
    Il a soudain une voix grave, et son visage prend encore plus de vieux. Il se met à me parler en chuchotant, comme pour me confier à moi seul quelque secret, alors même qu'il sait qu'à part lui et moi, personne ne comprend l'arabe. Ils était 600 dans deux embarcations, et l'une d'elle a chaviré sous le poids des passagers (...)
  • Chroniques de l'absurde (2/2): Cap Gris-Nez

    Par
    Je ne voulais pas quitter Mikaël, le journaliste belge rencontré au Cap Gris-Nez. Soit il en a dit trop, soit pas assez sur les réseaux mafieux qui font venir les migrants ici. (...) Je persiste: Je suis venu voir autant que possible ce que l'on fait des miens! Il finit par me donner rendez-vous dans un bistrot du centre-ville de Calais
  • Chronique de l'absurde (1/2): Grande-Synthe (Calais)

    Par
    Une journée de grande épreuve à Grande-Synthe. D'abord il faut chercher, et chercher sans cesse ces lieux où les nôtres parquent les nôtres, en notre nom, en notre âme et conscience. Mais étrangement personne ne sait ou presque. Ça fait genre "nous nous bouchons les oreilles, et nous nous voilons les yeux"(Brel). (...)
  • Chroniques bisontines et marocaines

    Par
    J'ai regroupé mes dernières chroniques bisontines et marocaines sur mon site web: http://kharmoudi.mustapha.free.fr/