mustapha kharmoudi

écrivain

BESANCON - France

Sa biographie
Bio succincte: Mustapha Kharmoudi, d’origine marocaine, vit en France depuis 1971 (en particulier à Besançon, ville à laquelle il a consacré un roman). Il a occupé de nombreuses fonctions culturelles, en particulier il a été directeur de la Maison de la Méditerranée de Belfort pendant une vingtaine d’années. Il a été membre d’institutions nationales pour l’intégration des populations immigrées. Romancier, nouvelliste, auteur de théâtre et scénariste. Et poète (voir son site : http://kharmoudi.mustapha.free.fr). Romans et nouvelles « Une amance éternelle », roman, éditions Pierre-Philippe. « Maroc, voyage dans les royaumes perdus », roman historique, éditions L’Harmattan - « La saison des figues », nouvelles, éditions l’Harmattan « Ô Besançon, une jeunesse 70 », roman, éditions l’Harmattan « Une petite vie marocaine », roman, éditions du Manuscrit « Le temps des chacals », roman, éditions du Manuscrit A paraître « L’autre prophète », roman historique, tome1 « J'attendais Anna », roman Poésie D'exil et de peine, éditions Le Manuscrit Vagabondage, idem Théâtre « Mieux vaut l'enfer que la vie parmi vous », éditions Acoria « Ce rien de courant d’air qui fait qu’on a froid », théâtre, éditions Lansman. Texte lauréat de la Scène francophone Internationale « L’humanité tout ça tout ça », théâtre, éditions Lansman. Ce texte aussi a été lauréat de la Scène francophone Internationale. Il a été mise en scène et joué par la Compagnie parisienne Anopee Théâtre pendant 3 ans, avec des critiques unanimes. A paraître : « De l’inculture comme arme absolue contre le capitalisme » - « Souper Saint-Ange », en collaboration avec le metteur en scène parisien Jean-Marie Lehec Cinéma : Participation au film « Fatima « (plusieurs couronnements dont 3 Césars), notamment en tant que consultant (scénario et dialogues), et en tant que répétiteur et traducteur… Co-scénariste (avec Philippe Faucon) du film « Amin », tournage en septembre 2017. « Mort pour la France », scénario docu-fiction « Une petite ville française », scénario, fiction
Son blog
3 abonnés Le blog de mustapha kharmoudi
  • 21 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 1 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • Monsieur le Président, par Mustapha Kharmoudi

    Par
    hama-syrie
    Mais je vous le promets, Monsieur le Président, passés les dix jours, je vous soutiendrai à fond. Tuez-les tous, qu'il n'en reste aucun, aucun syrien, les Syriens on s'en passera, même si le plus grand poète arabe contemporain est syrien, Adonis de son nom de poète. Passés donc ces 10 jours cruciaux pour moi, je vous soutiendrai dans votre déchaînement.
  • Monsieur le Président, par Mustapha Kharmoudi

    Par
    Mais je vous le promets, Monsieur le Président, passés les dix jours, je vous soutiendrai à fond. Tuez-les tous, qu'il n'en reste aucun, aucun syrien, les Syriens on s'en passera, même si le plus grand poète arabe contemporain est syrien, Adonis de son nom de poète. Passés donc ces 10 jours cruciaux pour moi, je vous soutiendrai dans votre déchaînement.
  • Les Oubliés de la mine, préface de Mustapha Kharmoudi

    Par
    oublies
    Ce livre est avant tout une preuve d'humanité : il y est question, avec la patience des saisons nécessaires, d'une longue et lente démarche en vue de reconstituer les droits de ces retraités que le Droit de la République avait oubliés. Ou négligés. Et qu'il oublie toujours.
  • Une femme libre

    Par
    Elle marche dans une direction où je croise très rarement des gens... encore moins une femme... et encore moins une femme marocaine. Je sais que ce faisant elle risque de faire des mauvaises rencontres. Mais je ne m'inquiète pas outre mesure, au contraire. Je me dis que c'est sa façon à elle de porter sa liberté, fut-il à son paroxysme...
  • Marrakech : Sex & Boxe, par Mustapha Kharmoudi

    Par
    Triste Maroc (3 et fin)... (...) Mais surtout je repense à la personne réelle dont je m'étais inspiré pour forger Princesse. Une vieille amie, adorable. Elle avait, elle aussi, et c’est fichtrement véridique, un amoureux-boxeur… de 25 ans plus jeune qu’elle. Après tout, à mes yeux, les femmes aussi ont le droit d’avoir des hommes plus jeunes.