Blog suivi par 5 abonnés

Le blog de mustapha kharmoudi

écrivain
BESANCON - France
  • Douce France

    Par
    58462524-415075529310600-3286127594688217088-n
    Douce France, que n'es-tu un peu moins rude avec ces jeunes désœuvrés qui fuient les guerres là-bas chez eux où ils vivaient leur vie comme se vit la vie chez eux. Et qui n'en veulent point à la France, quand-bien même savent-ils tous que ce sont – en bonne partie - les bombes françaises qui ont détruit leurs chez eux.
  • Ce que les miens font aux miens

    Par | 1 commentaire | 6 recommandés
    Il a soudain une voix grave, et son visage prend encore plus de vieux. Il se met à me parler en chuchotant, comme pour me confier à moi seul quelque secret, alors même qu'il sait qu'à part lui et moi, personne ne comprend l'arabe. Ils était 600 dans deux embarcations, et l'une d'elle a chaviré sous le poids des passagers (...)
  • Chroniques de l'absurde (2/2): Cap Gris-Nez

    Par | 1 recommandé
    Je ne voulais pas quitter Mikaël, le journaliste belge rencontré au Cap Gris-Nez. Soit il en a dit trop, soit pas assez sur les réseaux mafieux qui font venir les migrants ici. (...) Je persiste: Je suis venu voir autant que possible ce que l'on fait des miens! Il finit par me donner rendez-vous dans un bistrot du centre-ville de Calais
  • Chronique de l'absurde (1/2): Grande-Synthe (Calais)

    Par | 1 recommandé
    Une journée de grande épreuve à Grande-Synthe. D'abord il faut chercher, et chercher sans cesse ces lieux où les nôtres parquent les nôtres, en notre nom, en notre âme et conscience. Mais étrangement personne ne sait ou presque. Ça fait genre "nous nous bouchons les oreilles, et nous nous voilons les yeux"(Brel). (...)
  • Chroniques bisontines et marocaines

    Par
    J'ai regroupé mes dernières chroniques bisontines et marocaines sur mon site web: http://kharmoudi.mustapha.free.fr/
  • Adieu camarade

    Par | 4 recommandés
    Mais mon enracinement se fera d'abord chez les Marocains, ma communauté d'origine. Trois personnalités hors du commun me prendront en charge. Je vivrai aurpès d'eux des moments inoubliables. Éternels. Et parmi eux M'hamed Naïm qui vient de s'en aller.
  • Je vais t'épouser

    Par | 2 recommandés
    - Comme je suis contre le mariage, c'est pas toi qui devras demander ma main, c'est moi. Et comme je suis contre qu'une femme porte le nom de fa­mille du mari, ça sera toi qui porteras le mien. T'es d'accord ? - Euh... je vais y réfléchir... - Non non, il faut me dire oui tout de suite. Comme ça je vais passerai tout mon week-end à dénoncer ce régime de merde...
  • Chroniques bisontines : La proie

    Par | 1 recommandé
    Mais on dirait qu'elle rit dans une langue étrangère. Sa langue maternelle, sans doute.  - Alors tu en où, avec ton cœur ? fait l'homme d'une voix douce, mais qu'on sent un peu lasse, à contrecœur. - Oh tu sais, c'est toujours... comment dire... très... Elle ne finit pas sa phrase, et elle ne la finira pas de la soirée.
  • Chroniques bisontines : Ah qu'elle est belle la Loue !

    Par | 2 recommandés
    (...) Elle finit par lui demander de fermer les yeux. Il les ferme. Elle hésite encore. Elle ajoute que c'est mieux qu'il se retourne. Il lui tourne le dos. Il reste ainsi plongé dans un monde irréel. Il aurait voulu que ça ne revienne jamais à la réalité. Elle finit par lâcher d'une voix cristalline : Ça y est ! (...)
  • Chroniques bisontines : Fais un vœu!

    Par | 1 recommandé
    (...) Elle le tire vers le banc, le fait asseoir, et s’assoit sur lui, à califourchon. Le contact de leurs sexes les excite davantage. Elle l'embrasse goulûment, puis se relève et dit : - C'est juste une petite avance ! Je prendrai le reste tout à l'heure ! (...)