Répression des Gilets jaunes : la police agresse un handicapé et un couple âgé

Répression des "Gilets jaunes" à Toulouse : des CRS matraquent un couple de personnes âgées et les jettent à terre en marge d'une manifestation et asperge de gaz lacrymogène un Gilet Jaune handicapé en fauteuil roulant.

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/video-gilets-jaunes-un-couple-de-personnes-agees-frappe-par-des-crs-en-marge-d-une-manifestation_3216079.html

Un couple de personnes âgées en marge de la manifestation sont jetées par terre et matraquées

Les images sont violentes. Un couple de personnes âgées a été frappé par des CRS, samedi 2 mars, en marge d'une manifestation des "gilets jaunes" à Toulouse (Haute-Garonne), rapporte France 3 Occitanie. L'incident, qui s'est déroulé aux abords de la place Jeanne-d'Arc, a été filmé par un internaute de la page Facebook pro-gilets jaunes "Born to be Media Rider".

Contactée par franceinfo, une source policière donne une autre version des faits. "Ils voulaient franchir le barrage. Ils étaient vindicatifs verbalement et physiquement. Les policiers ont donc fait usage de la force", précise cette source. Aucune interpellation n'a eu lieu et aucune plainte n'a été déposée pour le moment. Selon Alain, les deux personnes agressées par les forces de l'ordre ont été prises en charge par des "street médics" qui se trouvaient de l'autre côté du barrage.

Un homme en fauteuil roulant aspergé de lacrymo

Ce n'est pas la seule scène de violence policière filmée samedi dans la Ville rose. Une autre vidéo montre un homme en fauteuil roulant visée en plein visage par un jet de gaz lacrymogène par un policier. Selon France 3 Occitanie, les images ont été tournées peu après 18 heures, rue d'Aubuisson (voir eég . https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/temoignage-gilet-jaune-fauteuil-roulant-asperge-gaz-lacrymogene-toulouse-policier-veut-porter-plainte-1632514.html)

Dans les deux cas l''usage de la force n'est pas justifié et elle est disproportionné. Il y a violation de l'article 3 de la CEDH selon l'arrêt GC Bouyid

 

Ces deux derniers évènements démontrent à la Commission d'enquête sur les moyens des forces de sécurité de l'Assemblée que ce n'est pas tant les moyens qui manquent que leur gestion et leur usage qui posent question.

 

prolonger :

Castaner a un comportement illégal selon l'ONU et le parlement européen

Trois rapporteurs des Nations unies dénoncent la répression, policière et judiciaire des « gilets jaunes » et appellent « la France à repenser ses politiques en matière de maintien de l’ordre » ; de même que les eurodéputés ont voté une résolution condamnant « le recours à des interventions violentes…

La Commissaire européenne aux droits l'Homme dénonce la brutalité de Castaner

Maintien de l’ordre et liberté de réunion dans le contexte du mouvement des « gilets jaunes » : recommandations de la Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe

La répression sanglante de Castaner favorise la visibilité de l'extrême-droite Éditer

La violence de la répression sanglante dissuade les personnes raisonnables de manifester favorise la visibilité de l'extrême-droite d'autant plus grande. Ces groupes n'ont jamais réussi à prendre le leadership sur le mouvement des gilets jaunes. La DGSI recense et suit 1000 personnes d'extrême-droite. Rien à voir avec les dizaines de milliers de gilets jaunes.

Castaner et Belloubet : peuvent-ils risquer la Cour pénale internationale ?

Trois photo-reporters isolés et facilement identifiables ont été ciblés samedi par une grenade de désencerclement. Un manifestant a eu une main arrachée à Paris par une grenade. Il y a des griefs manifestes aux droits de l'Homme que réprime le crime contre l'humanité (violence armée contre un groupe politique et répression judiciaire ciblée).

Des avocats dénoncent la répression judiciaire des "gilets jaunes"

59 avocats racontent les difficultés majeures qu'ils rencontrent à exercer correctement les droits de la défense dans les dossiers de plusieurs "gilets jaunes".

GILETS JAUNES, VICTIMES D’UNE JUSTICE D’EXCEPTION

L'avocat David Libeskind parle du mouvement "robes noires gilets jaunes" qui s'est créé sur Facebook pour défendre les gilets jaunes face à la répression politique du pouvoir instrumentalisant l'autorité judiciaire(cf. circulaire de la garde des Sceaux sur la répression des gilets jaunes).

Circulaire du 22 novembre 2018 relative au traitement judiciaire des infractions commises en lien avec le mouvement de contestation dit « des gilets jaunes » NOR : JUSD1831952C

Macron rend hommage à l'action de la police contre les gilets jaunes

Emmanuel Macron affirme que "11 personnes aient perdu la vie" à cause de la révolte des "gilets jaunes" et qu'aucune n'avait "été victime des forces de l'ordre", en ajoutant "je veux rendre hommage aux forces de l'ordre". Une provocation de plus à partir du Caire où la répression policière n'a peut-être rien à envier au "savoir-faire" français ?

Mais que fait la police ? Gestion des foules : la fabrique de la violence

Si l'utilisation des armes de "force intermédiaires" fait encore débat en France, leur usage est totalement prohibé par les forces de polices Allemandes, Britanniques et Belges. Comment nos voisins européens gèrent-ils les mouvements de contestation et pour quelle efficacité ?

Gilets jaunes: quand la justice se prend pour la police

La justice est là pour rendre justice, pas pour rétablir l'ordre par Régis de Castelnau - 14 janvier 2019 - La prise de la Bastille avait-elle fait l'objet d'une déclaration de manifestation ? Benalla a le même prénom que Stavisky. La Constitution place le peuple au dessus du pouvoir pour prévenir un nouveau Vichy. Macron serait-il crypto maurrassien ? Son action éclaire l'exil de Zweig.

C'est une guerre civile quand la police tire au fusil à pompe sur les gilets jaunes

« [Les gardiens de la paix] utilisent des fusils à pompe. Les balles sont en caoutchouc, mais pour le policier, le principal geste est fait : braquer quelqu'un avec un fusil à pompe. Avant, ces armes collectives ne sortaient pas des armureries, ou alors, pour des missions très ponctuelles et encadrées. […] Cela vient des consignes de tenir le terrain à tout prix, même en sous-effectif. »

Barbara Stiegler sur l’injonction à s’adapter / Maurizio Ferraris sur la post-vérité

"Il faut s’adapter" est l'injonction permanente à suivre les mutations de plus en plus rapides d’un monde complexe. Adaptabilité, flexibilité, mobilité… compétition, sélection… le vocabulaire utilisé de nos jours emprunte beaucoup à la théorie de l’évolution de Darwin. Barbara Stiegler fait la généalogie de ce mouvement de colonisation progressive qu'est le néolibéralisme.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.