Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

234 Billets

2 Éditions

Lien 19 août 2020

Le conflit ukrainien est un laboratoire du terrorisme d'extrême droite

Depuis 2014, des milliers de suprémacistes blancs étrangers utilisent ce combat comme un prélude à la guerre globale pour la défense de la «race blanche». Slate Par Antoine Hasday, Maxime Macé et Pierre Plottu — 25 juin 2020

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

http://www.slate.fr/story/societe/au-nom-de-la-race-blanche/episode-4-terrorisme-extreme-droite-conflit-ukrainien-laboratoire-creuset-militarisme

SLATE montre que le nazisme demeure une idéologie politique active en Europe depuis 75 ans malgré sa condamnation - et donc sa prohibition - par le droit pénal international. SLATE montre également que le nazisme est un outil diplomatique dont les Etats se servent par l'intermédiaire de groupes armés privés et qu'il est instrumentalisé pour déstabiliser les pays où il se diffuse par l'intermédiaire des mercenaires qui rentrent au pays.

A/s du mercenariat et du nazisme

Verdict du tribunal de Nuremberg  (commentaire de La Croix)

LOI n° 2003-340 du 14 avril 2003 relative à la répression de l'activité de mercenaire

Convention internationale contre le recrutement, l'utilisation, le financement et l'instruction de mercenaires

Christopher Kinsey  Traduction de Nicolas Wuest-Famôse  Le droit international et le contrôle des mercenaires et des compagnies militaires privées  International Law and the Control of Mercenaries and Private Military Companies

Qui est Konstantin Pikalov, soupçonné d’être le «Monsieur Afrique» du groupe paramilitaire Wagner?

Sur Médiapart

Par Pierre HAFFNER

Notre dossier : l’affaire Macron-Benalla

  • L’homme de Moscou derrière Benalla Par Fabrice Arfi, Antton Rouget et Marine Turchi  Dans le feuilleton Benalla, il joue le rôle de l’homme de l’ombre. L’intermédiaire français Jean-Louis Haguenauer, qui fut l’architecte du contrat russe d’Alexandre Benalla du temps où celui-ci travaillait à l’Élysée, a développé depuis plus de trente ans un réseau d’influence unique en Russie, ainsi qu’une grande proximité avec les services secrets du pays.

En France aussi, les services de renseignement s’inquiètent de l’activisme des suprémacistes blancs

L’ultra-droite européenne recrute parmi les forces de l’ordre

Forces de l’ordre liées à l’ultra-droite violente: la DGSI s’inquiète

Racisme : le terroriste d'extrême-droite invoque une inspiration française

Les autres articles du dossier de SLATE

Épisode 1

En cinq ans, le nombre d'attentats d'extrême droite a triplé en Occident

Par Antoine Hasday, Maxime Macé et Pierre Plottu Temps de lecture : 9 min

Épisode 2

Le terrorisme d'extrême droite n'épargne pas la France

Par Antoine Hasday et Maxime Macé et Pierre Plottu Temps de lecture : 10 min

Épisode 3

Le terrorisme d'extrême droite américain, de l'isolationnisme au transnationalisme

Par Antoine Hasday et Maxime Macé et Pierre Plottu Temps de lecture : 10 min

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Clinea, la psychiatrie très lucrative façon Orpea
Les cliniques psychiatriques Clinea sont la filiale la plus rentable d’Orpea. Elles profitent des largesses de l’assurance-maladie, tout en facturant un « confort hôtelier » hors de prix à leurs patients. Pour les soins et le management, le modèle est un copié-collé du groupe.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Gouvernement
Le malentendu Pap Ndiaye
Insulté par l’extrême droite et critiqué par certains partisans de Macron, le ministre de l’éducation nationale est en réalité un modéré, loin des caricatures indigénistes et des procès en wokisme. Mais, entouré de proches de Jean-Michel Blanquer et du président, Pap Ndiaye aura du mal à s’imposer.
par Joseph Confavreux et Ellen Salvi
Journal
Législatives : comment le RN cible le rassemblement des gauches
Mediapart a pu consulter les documents fournis aux candidats du parti d’extrême droite pour les législatives. Ils montrent que le parti fait manifestement peu confiance à ses troupes sur le terrain. Ils s'en prennent à la coalition de gauche Nupes, rebaptisée « extrême gauche pro-islamiste ».
par Lucie Delaporte
Journal
Le travail sexuel, angle mort de la Nupes pour les législatives
Le sujet n'a jamais fait consensus à gauche. Le programme de la Nupes est marqué par les positions abolitionnistes, majoritaires dans les partis. Plusieurs acteurs de terrain s'insurgent. 
par James Gregoire

La sélection du Club

Billet de blog
Mineur·es en danger à la rue, il est urgent de les protéger !
« Les droits de l’enfant ne se discutent pas, encore moins au profit d’affichages politiciens de “lutte contre l’immigration”. » Face au nombre croissant d’enfants migrants en grand danger faute de prise en charge, une soixantaine d'associations locales de terrain et d'organisations nationales tirent la sonnette d’alarme. Ils demandent que « la présomption de minorité soit inscrite explicitement dans la loi. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Couple binational : le parcours du combattant
Si on m’avait dit auparavant, qu’en 2021 je serais mariée, j’aurais éclaté de rire ! Pourtant, par amour, on est capable de tout.
par Amoureux Au ban public
Billet de blog
A quoi sommes-nous sensibles ?
La mort des non Occidentaux semble invisible. Qu’ils soient Syriens, Afghans, Nord Africains, du Moyen Orient, d’Asie... Ils sont comme fantomatiques, presque coupables d’effleurer notre champ de vision.
par Bruno Lonchampt
Billet de blog
Accès au droit des étrangers : régularisons l’administration !
Des élus de la République, des responsables associatifs, des professionnels du droit et autorités administratives intervenant dans le 20e arrondissement, et à Paris, sonnent la sonnette d'alarme. La prise de rendez-vous dématérialisée auprès des préfectures en vue de déposer des demandes de titres de séjour est devenue quasi impossible. « La déshumanisation et le dévoiement des services publics sont à leur comble ! » 
par Les invités de Mediapart