Le conflit ukrainien est un laboratoire du terrorisme d'extrême droite

Depuis 2014, des milliers de suprémacistes blancs étrangers utilisent ce combat comme un prélude à la guerre globale pour la défense de la «race blanche». Slate Par Antoine Hasday, Maxime Macé et Pierre Plottu — 25 juin 2020

http://www.slate.fr/story/societe/au-nom-de-la-race-blanche/episode-4-terrorisme-extreme-droite-conflit-ukrainien-laboratoire-creuset-militarisme

SLATE montre que le nazisme demeure une idéologie politique active en Europe depuis 75 ans malgré sa condamnation - et donc sa prohibition - par le droit pénal international. SLATE montre également que le nazisme est un outil diplomatique dont les Etats se servent par l'intermédiaire de groupes armés privés et qu'il est instrumentalisé pour déstabiliser les pays où il se diffuse par l'intermédiaire des mercenaires qui rentrent au pays.

 

A/s du mercenariat et du nazisme

Verdict du tribunal de Nuremberg  (commentaire de La Croix)

LOI n° 2003-340 du 14 avril 2003 relative à la répression de l'activité de mercenaire

Convention internationale contre le recrutement, l'utilisation, le financement et l'instruction de mercenaires

Christopher Kinsey  Traduction de Nicolas Wuest-Famôse  Le droit international et le contrôle des mercenaires et des compagnies militaires privées  International Law and the Control of Mercenaries and Private Military Companies

Qui est Konstantin Pikalov, soupçonné d’être le «Monsieur Afrique» du groupe paramilitaire Wagner?

 

Sur Médiapart

Par Pierre HAFFNER

Notre dossier : l’affaire Macron-Benalla

  • L’homme de Moscou derrière Benalla Par Fabrice Arfi, Antton Rouget et Marine Turchi  Dans le feuilleton Benalla, il joue le rôle de l’homme de l’ombre. L’intermédiaire français Jean-Louis Haguenauer, qui fut l’architecte du contrat russe d’Alexandre Benalla du temps où celui-ci travaillait à l’Élysée, a développé depuis plus de trente ans un réseau d’influence unique en Russie, ainsi qu’une grande proximité avec les services secrets du pays.

En France aussi, les services de renseignement s’inquiètent de l’activisme des suprémacistes blancs

L’ultra-droite européenne recrute parmi les forces de l’ordre

Forces de l’ordre liées à l’ultra-droite violente: la DGSI s’inquiète

Racisme : le terroriste d'extrême-droite invoque une inspiration française

 

Les autres articles du dossier de SLATE

Épisode 1

En cinq ans, le nombre d'attentats d'extrême droite a triplé en Occident

Par Antoine Hasday, Maxime Macé et Pierre Plottu Temps de lecture : 9 min

Épisode 2

Le terrorisme d'extrême droite n'épargne pas la France

Par Antoine Hasday et Maxime Macé et Pierre Plottu Temps de lecture : 10 min

Épisode 3

Le terrorisme d'extrême droite américain, de l'isolationnisme au transnationalisme

Par Antoine Hasday et Maxime Macé et Pierre Plottu Temps de lecture : 10 min

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.