Décrypter le macronien, la rhétorique du mépris des autres

Derrière les mots du pouvoir, quelles logiques sont à l'oeuvre ? Myriam Revault d'Allonnes, professeure émérite des universités à l’Ecole pratique des hautes études (EPHE) et chercheuse associée au Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof), nous parle du macronien et de notre époque : " Esprit du macronisme ou l'art de dévoyer le macronisme " Seuil, 2021

https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-idees/comment-definir-le-macronisme-aujourdhui

Le macronisme n'existe pas en terme d'idéologie parce qu'il ne propose rien d'idéologique.

Emmanuel Macron ne fait que défendre la justification de l'égoïsme des forts et la culpabilisation des faibles.

 

Mise à jour :

66 millions de procureurs et moi et moi et moi…

22 janv. 2021 Par Bruno Painvin

Il ne peut pas s’en empêcher, c’est plus fort que lui, il ne supportait pas ces « Gaulois réfractaires », il décompte maintenant « 66 millions de procureurs ». « Illettrés », « fainéants » auxquels il fallait ajouter « ceux qui ne sont rien », au bout de trois ans, ça fait du monde !

 

« 66 millions de procureurs » : quel esprit français ?

"66 millions de procureurs"… Le genre de petite phrase dont on se demande toujours après coup si elle a été pensée ou non pour susciter un débat, rappelant « les Amish », le « pognon de dingue » et autre « traverser la rue pour trouver un boulot »…

 

Prolonger :

" Les mots d'un boxeur gitan " : petite histoire du mépris de classe par la langue

Gilet jaune sur l'habit vert : " Jojo, le Gilet jaune "

Oui, le président dit ça ! Florilège de macronneries

Eloi Laurent taille un short à Macron à propos de son incompétence politique mortelle

Deux siècles de rhétorique réactionnaire, Albert O. Hirschman

Marcel Gauchet : La démocratie peut-elle survivre à l’époque ?

 

"L'Esprit du macronisme. Ou l'art de dévoyer les concepts"

L'Esprit du macronisme. Ou l'art de dévoyer les concepts

Myriam Revault d'Allonnes

Seuil, 2021

 

Couverture du livre

L'avènement de la démocratie Volume 4, Le nouveau monde

Marcel Gauchet

Gallimard, 2017

 

Mise à jour :

Emmanuel Macron : la rhétorique ne fait pas les politiques de santé

22 janv. 2021 Par Mérôme Jardin

« 60 millions de procureurs » ? Au vu du bilan catastrophique de la politique qu'il mène face à la pandémie, Emmanuel Macron devrait enfin adopter une positon plus humble et écouter les critiques constructives de la société civile. L'arrogance et le sentiment de supériorité permanent ne font pas des politiques publiques en santé. Face au Covid-19, la France a besoin de la société civile.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.