Philippe Marlière

Politiste

Londres - Royaume-Uni

Sa biographie
Philippe Marlière est titulaire d’un doctorat en sciences politiques et sociales de l’Institut universitaire européen de Florence. Il est professeur de science politique à University College London (Université de Londres), où il enseigne depuis 1994. Ses publications portent sur la gauche française, la social-démocratie européenne, le populisme de gauche et les idéologies politiques. Voir mon autre blog sur le site The Guardian: http://www.guardian.co.uk/profile/philippemarliere
Son blog
696 abonnés Le blog de Philippe Marlière
Ses éditions
Voir tous
  • Pourquoi les dominés votent-ils encore ?

    Par
    La France sous la Ve république est un pays à faible densité démocratique. L’autoritarisme et l’infantilisation des citoyen-es tiennent lieu de gouvernement. Depuis ses élites politiques et économiques jusqu’à police, le discours politique en France repose sur l’injonction. Dans ces conditions, il ne faut pas tant s’étonner qu’il y ait autant d’abstention, mais que les dominés votent encore.
  • Je me souviens du 10 mai 1981

    Par
    dimanche-10-mai-1981
    Je me souviens de quelques semaines de douceur sociale, surtout avant que Mitterrand ne prenne ses fonctions. Le mois de mai était léger, joyeux et tout le monde (ou presque) souriait dans la rue.
  • Une importation américaine en France: les guerres culturelles réactionnaires

    Par
    En France, les guerres culturelles surfent sur le réalignement politique qui a suivi l’élection d’Emmanuel Macron en 2017. Participant d’une « américanisation » de la vie politique, elles sont synonymes de droitisation extrême des débats et des idées.
  • Brexit: premier bilan

    Par
    Le 31 décembre 2020 s’est achevée la période de transition du Brexit, laissant la place à l’accord régissant désormais les relations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne. Premier bilan de Philippe Marlière, professeur de sciences politiques à l’université de Londres, interviewé par Marie-Christine Vergiat, vice-présidente de la Ligue des Droits de l’Homme.
  • Racisme partout, race nulle part

    Par
    Dans un court mais important ouvrage paru récemment, la sociologue Sarah Mazouz révèle les apories théoriques et pratiques qui découlent du refus de parler de race en France. À ce titre, ce livre est un outil de renouvellement démocratique publié à un moment charnière des luttes pour l’égalité de toutes et tous. J'en propose ici la recension.
Voir tous