Ramzi KEBAILI

Enseignant

Montreuil - France

Sa biographie
Auteur de l'ouvrage Quittons l'Europe ! Pour une souveraineté populaire et inclusive. Membre du collectif des Citoyens Souverains et de la campagne pour un Frexit de Gauche.
Son blog
10 abonnés Le blog de Ramzi KEBAILI
Voir tous
  • À quoi servent les impôts ? (Réponse à J.M. Harribey sur la Théorie Monétaire Moderne)

    Par
    La Théorie Monétaire Moderne propose une approche novatrice du rôle des impôts dans l'économie, en poussant jusqu'au bout l'idée qu'un État monétairement souverain n'a pas besoin de limiter son déficit et sa dette. En conséquence, plusieurs impôts pourraient être supprimés. Cette vision reste contestée par la plupart des économistes hétérodoxes, comme Jean-Marie Harribey auquel je réponds ici.
  • «Relance européenne»: une autre solidarité est possible !

    Par
    Source : https://twitter.com/SMerler/status/1285538877269311489 Source : https://twitter.com/SMerler/status/1285538877269311489
    Le plan Next Generation EU est une catastrophe pour les peuples. En refusant à la fois ce nouveau programme d'austérité, et certaines critiques inspirées par le « club des radins », nous pourrons construire une opposition de gauche à l'Union européenne, en maintenant nos budgets de solidarité internationale et en finançant nos services publics par la création monétaire.
  • La Modern Money Theory, réponse incontournable à la crise systémique

    Par
    Face à la crise, les initiatives foisonnent, mais rares sont celles qui posent la question des moyens de financement. Aux États-Unis pourtant, la nouvelle génération radicale aborde frontalement le sujet en discutant de la Théorie Monétaire Moderne (MMT). Mais cette théorie reçoit un accueil encore réservé en France, comme en témoigne le billet d'Henri Sterdyniak auquel nous répondons.
  • Les Gilets Jaunes face à l'Europe: fric, RIC, Frexit?

    Par
    Les revendications écologiques, sociales et démocratiques des Gilets Jaunes sont manifestement incompatibles avec le cadre de l'UE. Et elles sont tout autant incompatibles avec un État autoritaire et policier, qui usurpe la souveraineté à son profit. Reste à inventer un nouveau modèle de souveraineté populaire et inclusive.
  • Pour un Frexit de gauche, écologique et solidaire: ouvrons le débat!

    Par
    Les traités européens, le marché unique et l'euro interdisent toute politique écologique et sociale. Pourtant, la sortie de l'UE et de l'euro reste soigneusement éludée dans les appareils politiques de gauche. Il est grand temps d'ouvrir les yeux sur les impensés racistes et colonialistes du mythe européen, et d'inventer un Frexit de gauche, écologique et solidaire.