RegisDesmarais

Observateur du monde

FRANCE

Sa biographie
Régis Desmarais est un observateur de la vie politique et de l'évolution de nos sociétés. Indéniablement, nous sommes entrés dans une ère de profonds changements. Ce constat a conduit Régis Desmarais à créer, avec Jacques Ansberg, Irocblog (https://irocblog.wordpress.com), un blog qui donne à voir différemment l'actualité et permet d'entamer un dialogue avec les citoyens. Sur Médiapart/Les blogs, Régis Desmarais exprime ses points de vue en développant une réflexion débutée sur Irocblog ou à l'inverse entame une réflexion sur Médiapart puis la poursuit (ou pas) sur l'autre blog. Régis Desmarais vient de publier "L'assassinat politique de François Fillon, la démocratie à l'ère du Buzz". Un livre qui n'est pas sur François Fillon mais sur ce que nous donne à voir cette affaire sur nos sociétés contemporaines en phase d'échec démocratique. (Voir https://irocblog.wordpress.com)
Son blog
76 abonnés Le blog de RegisDesmarais
  • 62 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • L'Etat et la démocratie meurtris

    Par
    La scandaleuse nomination de Bruno Lasserre à la tête du Conseil d'Etat semble être un échec du combat mené par l'association créée en la mémoire d'une victime de harcèlement moral. Ce n'est pas le cas. Cette nomination dépendait du seul bon vouloir d'Emmanuel Macron. Ce bon vouloir a méprisé la morale et la victime. L'association ne peut rien contre le cynisme. La justice peut encore agir.
  • La situation intenable de Bruno LASSERRE

    Par
    M. Bruno Lasserre se trouve désormais dans une situation intenable. Les récentes révélations dans la presse sur sa mise en cause dans une affaire de harcèlement moral l'obligent à préserver l'administration de tout scandale qui ne la concerne pas. Désormais, M. Lasserre doit informer le chef de l'Etat de cette situation et se mettre en retrait de toute fonction importante.
  • Si lancer des missiles sur la Syrie n’est pas acte de guerre, alors c’est quoi ?

    Par
    Plus d’une centaine de missiles auraient été lancés sur la Syrie mais ce n’est pas un acte de guerre nous dit-on. Il est légitime de se demander ce que signifie lancer des bombes sur un pays tiers. La réponse est cruelle pour nos démocraties car désormais, il n’y a plus de « dignitas ». Le temps de la médiocrité est venu. De nouvelles heures sombres nous attendent.
  • La Syrie, victime d'une société "psychotique"

    Par
    La France a bombardé la Syrie pour détruire des armes chimiques. Si sa justification paraît noble, cette action militaire méprise le droit et les valeurs qui sont censés être défendus. Ces bombardements et leur justification révèlent une société "psychotique" qui se fabrique une réalité de toute pièce pour justifier des actes contraires aux valeurs revendiquées. Le chaos est notre horizon.
  • Le politique, le héros et les citoyens

    Par
    Le meurtre de César, l’assassinat politique de François Fillon ou l’assassinat physique du lieutenant-colonel Beltrame, bien que différents dans leurs conséquences humaine et politique, ont en commun de jeter une lumière crue sur la déliquescence d’une société, d’une époque. L’hommage au héros de Trèbes doit être celui de tous les citoyens et doit dépasser le seul cadre grandiose des Invalides.