Blog suivi par 4 abonnés

Le blog de schmilblick 2015

À propos du blog
quelle démocratie du 21è siècle ? "La démocratie est une structure politique dont, parfois, on prend abusivement pour modèle la république athénienne malgré son caractère censitaire ou les métèques, immigrés nés ailleurs, et les esclaves sur lesquels reposait pour l'essentiel la prospérité de la république athénienne étaient exclus." tels sont les termes employés dans cet article : La démocratie soluble dans la Covid 19 ? 19 JANV. 2021 PAR CLAUDE LAYALLE BLOG : LE BLOG DE CLAUDE LAYALLE Mais n'en sommes-nous pas toujours là notre démocratie représentative étant délégataire, sous couvert de publicité démocratique de la haute oligarchie nationale ? 1) les élus n'ayant aucun compte à rendre aux citoyens sur leur programme 2) les citoyens lambdas , administrations, régalienne incluse, n'ayant aucun pouvoir décisionnel égalitaire ( un vote étant égal à un autre vote) même pas dans leur activité professionnelle, s'il ne sont pas entrepreneurs notoires, leur participation à la vie économique et sociale en respectant leurs droits fondamentaux réciproques n'étant donc pas reconnue. Cette situation administrative actuelle ( régalienne ou pas) n'induit-elle pas mathématiquement, logiquement et d'une manière psychologiquement collective un détournement de la chose démocratique effective chez les citoyen-ne-s qui n'ont aucun moyen de se faire entendre collectivement au quotidien, si les délégués n'en ont cure, au moins à un niveau local, pourtant l'un des premiers et peut-être le seul à être humainement réalisable sans élections élitistes ou majoritaires qui ne sont pas des processus de démocratie directe ? Car comme l'avait aussi vécu Coluche dans les années 80" la dictature, c'est ferme ta gueule, la démocratie, c'est, cause toujours ! " le niveau local n'aurait jamais du se défaire d'une démocratie directe effective, même dans les institutions pour garder le sens étymologique en l' adaptant à la civilisation du 21è siècle, même en dehors des organisations autogestionnaires. Et pour cela , il suffirait d'interdire les ordonnances des chefs freinant les lois démocratiques défendant les intérêts communs de tous et toutes, les décrêts ne pouvant être appliqués que s'ils ne vont pas à l'encontre du projet initial à savoir en démocratie réelle la participation ( argumentation sur faits prouvés , délibération et vote ) aux décisions démocratiques de tous et toutes. la stimulation sur des bases équitables et identiques pour tous et toutes favorisant les améliorations dans ce sens aussi. C'est encore un " vieu pieu" ! encore plus atteignable avec les technologies d'aujourd'hui si l'on veut être vraiment démocrate et que les gestionnaires ne court-circuitent pas ces infos.